Venez écrire l'histoire de votre personnage autour d'une croisière de luxe en Egypte dans les années 1950 - Forum exclusivement RPG -
 
AccueilAccueil  Les News du NilLes News du Nil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] Bars : heure du Dîner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Horus
Administrateur
avatar

Messages : 796
Date d'inscription : 08/07/2011

MessageSujet: [RP] Bars : heure du Dîner   Dim 3 Avr 2016 - 15:29

Bars : heure du Dîner


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Zacharie Sanders

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Re: [RP] Bars : heure du Dîner   Mer 1 Juin 2016 - 15:33

-Fin mai 1953. 19H30-

Le Memphis s'en est allé pour un nouveau périple sur le Nil et le Colonel a préféré rendre une réponse positive au grand chef restaurateur du Caire. D'ici à deux jours, il se rendra dans son établissement pour y reprendre les fourneaux durant quelques mois. Cela l'amuse de penser que dans son courrier, son collègue et à présent ami lui indique "Je te laisse carte blanche." C'est amusant mais sans plus. Zac ne doit pas se tromper de clientèle et ne pas vouloir à tout prix la laisser face à un menu qui la dépayserait de trop. Tout l'enjeu est là et à lui de savoir concilier sa propre cuisine avec les attentes d'une clientèle aisée et exigeante qui n'est pas celle, tout aussi aisée et exigeante, qu'il côtoie d'ordinaire et qu'il connaît sur le bout des doigts puisque sur son terrain à New-York.
Sacré challenge que voilà !

En ce début de soirée, le Colonel est davantage à guetter la porte d'entrée du bar, qu'à imaginer le contenu de sa future carte. Sa belle Marquise viendrait-elle ? Acceptera-t-elle ce qu'il compte lui proposer ? La douce folie qu'il a très nettement perçue chez la surprenante jeune femme, lors de leur soirée exceptionnelle, ira-t-elle jusqu'à ce qu'il espère ? Ferait-elle partie de ce projet aussi fou que passionnant à vivre, le temps de quelques mois ?

Son café noir fumant vient de lui être servi. Zacharie allume un cigare et pour patienter, malgré ses regards incessants du côté de la porte, il griffonne sur la nappe quelques idées qu'il accompagne d'un dessin les mettant en perspective. C'est ainsi qu'il travaille lorsqu'il réfléchit à de nouveaux menus. Le crissement de sa plume sur le papier fera-t-il arriver la pétillante Marquise ?

Revenir en haut Aller en bas
Félicité

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2015
Localisation : Introuvable

MessageSujet: Re: [RP] Bars : heure du Dîner   Ven 3 Juin 2016 - 1:24

La pianiste s'est arrêtée sur la route, un matin. Elle n'a plus supporté le navire et ses couloirs en moquette. Elle évitait ses voisins, ses connaissances, ses amis. Elle ne pouvait plus: elle a donc quitté la croisière pour quelques temps. Ici et là, elle errait désormais avec bonheur dans cette ville inconnue où elle se retrouvait avec une solitude bien-aimée, où ses secrets s'apaisaient enfin.

Quelle ne fut pas sa surprise, cependant, en cette fin de mai 1953, de lire avec stupéfaction, une invitation parfaitement inattendue de Zacharie Sanders! Mais quoi? Il avait donc laissé tomber  la croisière également? Ça alors! Quelle coïncidence! Elle n'en revenait pas. L'incroyable frappait à sa porte.

Le jour même, elle se leva à l'aube, une envie de crapahuter aux alentours plus forte que tout. Elle avait donc  organisé sa journée en conséquence, prévoyant le temps de rentrer chez elle, avant l'heure dite.Tout se déroula comme prévu, à un détail près: elle se trompa de bus au retour et ne s'en aperçut que bien trop tard. Pestant contre elle-même, elle finit par arriver à Marsa Alam sans avoir la possibilité de retourner chez elle, si elle voulait honorer le rendez-vous. Elle hésita, puis finalement, haussa les épaules et fonça au bar en question. Tant pis si elle refoulait le chacal, tant pis si elle était sale, tant pis si ses pieds étaient gris noirs! Flûte!  Et reflûte!

Elle le voit, assis à une petite table, un stylo à la main. Il griffonne, semble-t-il. Mais que lui veut-il? Félicité brûle de curiosité, mais elle hésite de nouveau. Elle se sent lourde de crasse, de poussière et de soleil. Le grand jaune lui a chauffé la peau d'ailleurs, elle ne peut le voir, mais il l'a marquée de son sceau: son visage est bien rouge sauf sur l'emplacement des lunettes. On dirait un panda.

Pourquoi accepterait-elle? Et Pourquoi pas? Elle file aux toilettes, se lave les mains et constate avec horreur les dégâts. C'est une catastrophe! Et puis...Et puis...Sa nature profonde reprend brusquement le dessus. Elle tire la langue au miroir, grimace, secoue ses cheveux, ses vêtements et marche fermement vers Zacharie. S'il est tel qu'elle l'a perçu, tout ça n'a aucune importance. Il fait partie de ces êtres qui voient l'intérieur.

- Bonjour Zac! Ça fait longtemps. Comment vas-tu?

La croisière est loin, si loin. Félicité a fait un bout de chemin. Un tout petit bout de chemin...

 
Revenir en haut Aller en bas
Zacharie Sanders

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Re: [RP] Bars : heure du Dîner   Dim 5 Juin 2016 - 11:33

Comme une gazelle effrayée d'être poursuivie par un lion affamé, elle entre, pour disparaitre aussi vite vers les toilettes. Le Colonel sourit amusé, songeant que les femmes sont toutes attirées comme des aimants vers ce lieu regorgeant de mystères qu'il ne comprendra sans doute jamais. Il sourit aussi car le voilà rassuré de la savoir là. Le défi est loin d'être gagné, c'est certain, mais sa belle Marquise a consenti au rendez-vous et c'est en-soi, une première manche de gagnée. D'une main, il repousse sa tasse de café vide du nectar d'il ne sait trop quelle origine. En Égypte, Zac a appris à ne pas se montrer trop difficile sur la qualité de certaines denrées indispensables à sa vie quotidienne, surtout lorsque, comme à présent, il se trouve dans un lieu populaire. Calmement, il tire sur son cigare, sa plume étant reposée sur la nappe noircies de ses dessins.

Félicité réapparaît aussi naturelle et pétillante que lorsqu'il l'a laissée ce fameux soir. Ils ne se sont pas revus depuis mais pour Zac qui ne programme jamais rien dans sa vie privée au contraire de celle professionnelle, un petit quelque chose lui indiquait qu'ils se retrouveraient. Sa voix fraiche et joyeuse raisonne dans ce bar quasiment vide de clients. En se levant pour l'accueillir comme il se doit, Zacharie reste, un très court instant, interdit devant le visage féminin .... attaqué sévèrement par le soleil. Sur l'instant, il rirait bien tant la couleur rouge dessine un masque parfait mais il se l'interdit au risque de froisser la demoiselle. Ses yeux rieurs de nature ne peuvent quitter cette apparition aussi belle que bigarrée de rouge contrastant avec la blancheur naturelle de la peau. Il s'empresse de se saisir délicatement de la menotte de Félicité sur laquelle il dépose un léger baiser puis, il contourne la table, tire le siège qui lui est dévolue afin qu'elle puisse prendre place.

-Chère Félicité mon bonjour ! Vais-je devoir me montrer jaloux de l'astre solaire qui a frayé dangereusement avec toi ?

Il ne cherche pas à masquer son hilarité tandis qu'il reprend place en face de Félicité à présent installée. Pour autant, le Colonel se force à ne pas la fixer au risque de la mettre mal à l'aise et s'empresse, d'un signe de la main, d'appeler un serveur.

-De l'eau fraîche et un verre pour Mademoiselle !

Se voulant rassurant, il murmure à Félicité en avançant le buste au dessus de la table : -Il faut boire beaucoup pour réhydrater ta peau si laiteuse. Nous nous chargerons plus tard, de lui trouver un baume apaisant.

Radieuse Félicité qui n'a pas hésité à se montrer à lui sans rougir tergiverser ! L'eau fraîche est déposée sur leur table et Zac se charge de remplir un verre qu'il pose devant la belle.

-Je suis heureux de te revoir Félicité, cela faisait un moment, en effet, que nous ne nous étions plus prêtés à l'exercice des yeux bandés. Il lui sourit avec son air taquin et poursuit. -Que prévois-tu dans les ... trois à six mois qui viennent ?

Le Colonel est parfois brut de décoffrage mais il sait qu'avec Félicité il peut se le permettre. Son cigare touche à sa fin, il l'écrase dans le cendrier et de nouveau adresse un signe au serveur. Posant son regard sur Félicité avant que le serveur n'arrive, il lui demande comme si sa question précédente ne revêtait aucune importance :

-Je ne compte pas te mettre au pain sec et à l'eau. Champagne ?





Revenir en haut Aller en bas
Félicité

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2015
Localisation : Introuvable

MessageSujet: Re: [RP] Bars : heure du Dîner   Lun 6 Juin 2016 - 16:45

Zacharie n'a pas relevé le tutoiement, au contraire, il s'est adapté, sans rien dire. Et l'artiste s'interroge; quelque chose d'implicite est toujours passé entre eux qu'elle n'a jamais réussi, jusqu'à présent, à identifier avec précision. Est-ce parce que ni l'un ni l'autre ne cherchent à séduire ou à convaincre? Qu'ils ne se prennent pas au sérieux? - Peu importe ma vieille, prends ce qui vient et ne te pose pas de questions-.
L'effet de surprise de ce maudit coup de soleil est une réussite: Zacharie marque, bien malgré lui, -elle en est certaine-, un furtif arrêt sur image, qui n'échappe pas à la jeune femme. La gaieté silencieuse de ses iris non plus d'ailleurs. Ce qu'il ignore cependant, c'est à quel point elle s'amuse de son propre ridicule, bien au-delà de ce qu'il peut imaginer. Et malgré son aspect négligé, il use du baisemain pour la saluer. - La classe, ce grand bonhomme-! Songe-t-elle, alors même qu'il se penche. Elle le dépasse de sa hauteur durant ces quelques secondes de grâce et lui sourit avec affection. - Le Beau et la Bête-.

-Merci très cher.

Le ton est snob à dessein tandis qu'elle ajuste l'avancée de son siège à la table. Emplie d'autodérision, elle exacerbe l'inélégant de sa tenue, maniérant à outrance les effets de politesse.
Et voilà! Du pur grand Zac! Décidément, elle aime cette franchise qu'elle avait perçue chez lui, qui se décline sans doute dans bien des domaines. Elle le constate de nouveau, alors qu'il éclate de rire. Plutôt que se perdre dans un faux semblant hypocrite, il remarque, à sa façon, cette brûlure immonde qu'elle aurait préférée éviter, tout de même!

-Ah? Te montrer jaloux? C'est tout? J'aurais préféré que tu me montres autre chose...

Le sous-entendu est aussi énorme qu'inattendu. A son tour, la joyeuse drille se bidonne et précise:

-Tu sais bien Zac...! Non, tu ne sais pas. Enfin, si, juste un peu...? Mais quoi ?! Il ne faut pas me chercher!

Et lui, de poursuivre sa lancée, chuchotant un futur proche tout en crème douce. Elle l'écoute sans sourciller, l'air sérieux, et ne répond pas tout de suite.

-Ah! La la! Merci!

Le verre vidé d'une seule traite, elle lâche un soupir de contentement, s'essuyant les lèvres du bout des doigts.

-Mon Dieu, quelle journée! C'était très chouette mais épuisant!

Bras croisés sur la table, la musicienne s'avance également vers le Colonel, les prunelles légèrement plissées. Le murmure s'envole:

-Pas plus tard, le baume apaisant, mais maintenant.

Elle se recule alors un peu, saisit la carafe, le visage offert à la bienfaisance de la fraîcheur de l'eau, baisse les paupières et penche lentement le bec, s'aspergeant le front. Enfin, le plus naturellement du monde, ses mains tapotent son visage, son cou. Elle sourit de toutes ses dents à son compagnon de table. - J't'ai eu!-

- Et voilà! Hum, c'est trop bon!

Rieuse, elle lui lance une pichenette d'eau et tout à coup grave et sincère, ajoute:

-De même, très heureuse.

Une pensée lui traverse l'esprit qu'elle se garde bien d'exprimer.

-Les yeux bandés? Interroge-t-elle d'une moue dubitative.

Oh! Peuchère! Elle avait complètement oublié cette histoire! Son souvenir s'était arrêté à la musique jouée pour lui.- Merci Râ! Ton baiser ardent cache le rouge qui me monte aux joues-! Mais cela ne dure pas.

-Ah! Ce que je prévois...

Elle hésite. Jusqu'où peut-elle aller? Ils ne se connaissent pas. Quelques minutes partagées hors du temps, un soir de croisière. Il ne sait rien d'elle, elle ne sait rien de lui. Juste de l'instinct, du feeling. C'est pauvre et riche à la fois. Mais après tout, il taquine, il titille avec humour. C'est lui qui reparle de ce détail totalement occulté de sa mémoire. Eh bien, soit. Elle va noyer le poisson dans la même soupe!

- Ben...

Et puis non ! Elle n’ose pas, finalement, lui servir la répartie salée qui fuse dans sa tête. Les yeux pétillants de rire contraint, elle finit par avouer :

-Rien ! Je prévois un immense Rien. C’est déjà beaucoup, non ? Et toi?

Dans la foulée, elle accepte son invitation, feignant l'outrage:

-J'espère bien! Ce serait le pompon! M'affamer! Tu aimes vivre dangereusement Monsieur Sanders!

L'index menaçant, elle termine, gaie comme un pinson à l'idée de savourer son breuvage favori:

-Du champagne, avec plaisir! Et quelque chose à grignoter, j'ai une faim de loup!

Félicité attend le moment opportun pour le questionner. Pour quelle raison lui demande t-il ce qu'elle projette de faire dans les mois à venir? Quel intérêt aurait-il de le savoir? Aucun. Alors quoi? La prendrait-il pour une dupe? Des mois sans aucun contact et soudain, un rendez-vous au coin d'un troquet?- Il ne fait rien au hasard-.
D'un mouvement de tête, elle montre les tracés sur la nappe de papier:

-Tu dessines?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Bars : heure du Dîner   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Bars : heure du Dîner
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» Le tournoi des bars !
» Heure du début du draft?
» Dernier heure
» 17h: Heure de Colle pour Clara

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG - Croisière sur le Nil dans les années 50 -  :: Les Bars :: Heure du Dîner-
Sauter vers: