Venez écrire l'histoire de votre personnage autour d'une croisière de luxe en Egypte dans les années 1950 - Forum exclusivement RPG -
 
AccueilAccueil  Les News du NilLes News du Nil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] Restaurants : heure du Déjeuner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Eric Delaroche

avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Re: [RP] Restaurants : heure du Déjeuner   Ven 22 Avr 2016 - 7:51

Chez les Belmont on négociait un mariage comme l'achat d'une entreprise ou d'un terrain. Peut-être que si Eric avait autant de dollars ou de francs que Papa Belmont est une seule fille à marier il agirait ainsi mais ce n'était pas le cas. L'argent pourrissait tout, sa mère le lui avait déjà dit, de même que le curé de la paroisse qui lui faisait des cours de catéchisme. Belmont avait un portefeuille à la place du coeur et le ses seuls sentiments qui pouvaient l'épanouir s'appelaient bénéfices ! Bien que riche à millions, il était plutôt à plaindre, s'il en était réduit à sacrifier sa fille unique pour sauvegarder quelques intérêts minables.
Cafés bus, addition réglée, Eric baisa tendrement la main de Louise qui s'était attardée sur sa joue. En se levant de table il lui dit :

Je te le répète, c'est à toi de décider de ton avenir ! Ou tu suis les directives de ton père ou tu lui tournes définitivement le dos ! ... Mais, il n'est pas impossible si tu décides de ne pas rentrer en France qu'il envoie quelqu'un te chercher. Dans ce cas, ça nous promet du sport ! ... Et puis ton gentil fiancé, peut-être tient-il autant à toi qu'à l'argent de son futur beau-père. Tu es une fille jolie en plus d'être immensément riche, ça compte !

Il lui prit la main et allèrent marcher le long du port où quelques marins réparaient des filets et astiquaient leurs barques sous un soleil de plomb. Il n'y avait pas un souffle de vent :
Evidemment, vivre ici à un charme certain, dit Eric, songeur, en laissant son regard courir sur la mer.

Ils allèrent s'abriter du soleil sous une rangée de palmiers et s'assirent sur un banc :

Faut être fous pour sortir en plein après-midi par une telle chaleur, dit-Eric en s'épongeant le front.
Il glissa un bras autour de la taille de Louise assise à côté de lui et se pencha sur Louise pour l'embrasser doucement sur les lèvres. Quand il se redressa, il s'excusa en souriant :

Désolé, mes baisers sont encore plus chauds que ce maudit soleil !

Il rit doucement avant de revenir à ses préoccupations et de glisser son regard dans celui de Louise :
Moi si je t'épouse, ... ce ne sera pas pour ton argent ! ... Ca tombe bien, d'ailleurs, parce que si tu n'obéis pas à Papa Belmont, il y a de fortes chances pour qu'il te coupe les vivres ! On pourrait vivre ici, en Egypte, tant qu'ils ne  foutent pas dehors tous les étrangers ou qu'ils se décident à pendre tout ce qui est blanc !
Il repartit dans ses rêves d'une vie facile, loin du brouhaha et des exigences futiles du monde moderne :
Franchement, je ne me vois pas pêcheur ! Je suis un homme d'action, moi ! Attendre des heures que le poisson veuille bien se décider à mordre, très peu pour moi ! ... On pourrait se faire embaucher sur des bateaux de croisière ! Je m'occuperai de sécurité et toi tu donnerais des cours de tango. La nuit nous ferions l'amour sur le pont ! ... A la morte saison nous louerions une petite maison, on aurait un petit potager et on profiterait de notre temps libre pour faire des enfants à tour de bras ! ... Quand on sera riche, on achètera une petite île sur le Pacifique où nous pourrions vivre nus toute l'année. On monterait des commerces en mettant à la tête chacun de nos enfants et on escroquerait les touristes !

Il continua ainsi longuement à divaguer, formant des projets fous mais non irréalisables ! En même temps qu'il parlait, il caressait doucement les bras, les joues, le visage, les cheveux de Louise. Ils étaient seuls dans ce petit coin de Marsa Alam comme oubliés par le temps et les gens. Il savait qu'elle attendait qu'il lui dise qu'il l'aime, mais si les mots ne sortaient pas de sa bouche, ses gestes tendres et affectueux, sa voix douce et câline devaient quand même rassurer la jeune femme.
A cours d'idées et de rêves, il se tut et le silence s'installa un petit moment entre eux mais c'était aussi pour eux une façon de mieux se comprendre. Leurs regards tendus devant eux, vers l'horizon qui dansait sur la mer dans une brume de chaleur leurs deux cerveaux tournaient autant que la chaleur du jour leur permettait. Eric attendait la décision de Louise et il lui dit :

Quoi que tu choisisses, je ne t'abandonnerai pas ! Je resterai ton ami, si tu rentres à Paris épouser ton corniaud ! Même ton amant si tu le souhaites ! ... Et si tu choisis de fuir ton père, je t'aiderai sans ... aucune limite ! ... Pour toi, j'irai jusqu'au bout !

Qui pouvait vire chaque jour sans une bonne raison ? Se lever sans avoir une occupation ? Louise Belmont valait bien un effort, mieux qu'un effort elle pouvait être sa raison de vivre, son but, son avenir. ... Il avait pensé la même chose des précédentes et à chaque fois il s'était " gauffrer " lamentablement. L'issue pouvait-elle être différente avec Louise ? Si il n'essayait pas, il n'aurait pas la réponse. Il avait peur de lui faire mal mais Monique, Lolita ou Jeanne s'étaient-ils senties plus malheureuses après lui ? La réponse était non, elles avaient semblé au contraire toutes revivre avec plus d'allant ! Alors ?
Alors, il se devait quand même de mettre un bémol sans vouloir cependant influencer d'une quelconque manière Louise :

Tu sais, dit-il dans un souffle étrangement froid, je ne crois pas que vivre avec moi soit rose tous les jours ! Ours je suis, ours je resterai !
Revenir en haut Aller en bas
Louise Belmont



Messages : 459
Date d'inscription : 14/09/2012

MessageSujet: Re: [RP] Restaurants : heure du Déjeuner   Ven 22 Avr 2016 - 16:02

La vie était douce là, à ce moment précis, dans ce cadre idyllique, lors des soucis parisiens... Même si ceux ci tenaient une place prépondérante dans le débat qu'Eric et elle semblait mener. Enfin, débat... C'était là un bien grand mot. Il fallait surtout qu'il connaisse et comprenne les difficultés auxquelles elle devrait faire face mais, aussi, à quel point sa vie ne pouvait se résoudre en un claquement de doigts.
Pourtant sa peau caressée en permanence par son détective fétiche, son souffle chaud non loin d'elle malgré la canicule ambiante, lui donnait le sentiment qu'elle pourrait aller de l'avant, qu'elle serait capable de se retourner contre son père et d'empêcher tous ces choix qui n'étaient pas les siens. Au fond, Louise n'était pas si rigide qu'elle pouvait en avoir l'air. L'éducation l'avait rendue ainsi, tout comme la vie auprès d'un père qui n'en avait que les gênes. Depuis toute enfant, il lui avait fallu apprendre à écouter et à accepter, sans mot dire ni rechigner. Une esclave dans une cage dorée en somme.

Les plans tirés sur la comète par Eric la firent sourire, lui permettant d'alléger, un instant de vie rêvée, ses soucis. Mais, après ce silence où seuls leurs coeurs semblaient encore communiquer à l'unisson, après cet instant de paix, le sujet épineux revînt sur la table... Et Louise, dès qu'elle le pût, entreprît de répondre à son amant... Non sans poser la main sur sa joue, en une caresse douce et délicate, les yeux plongés à nouveau dans les siens.


- Et qui te dit que je suis facile à vivre ? ... Un ours saurait il supporter une tigresse ?

Riant doucement, la Belmont se rapprocha un peu plus d'Eric et déposa un tendre baiser sur ses lèvres, instant de béatitude et de volupté sous cette chaleur tropicale.
Délaissant ses lèvres, elle souffla alors :

- Je ne te demande pas de changer... Jamais. Si je suis auprès de toi, c'est que tu me plais ainsi.

A nouveau, elle lui offrît un délicieux sourire et posa sa tête contre son épaule, malgré la moiteur étouffante.

- Il est évident que Théodore ne me laissera pas filer sans réagir... Mais, tant qu'il me croit juste en vacances, il ne se doutera de rien. Ce n'est que lorsque la date de mon retour sera dépassée qu'il entreprendra de venir me chercher.

A l'évocation de ce "père", la jeune femme fît la moue, le regard tourné vers l'horizon, avant de reprendre :

- Je ne veux pas épouser celui qu'il a choisi pour moi, car je sais que je l'intéresse pas, crois moi... Tout autant que je le hais. Je te l'ai dit, une vie avec le Merle aurait même été plus douce!

Un léger soupir franchît ses lèvres, coupant son discours. Puis, sa main courant sur le torse de son ours bien léché, elle ajouta encore quelques mot:

- Alors si tu es prêt à m'épauler, à te battre, sans faillir, sans me laisser abandonner...

Doucement, elle se redressa, le regard plongé dans celui d'Eric, afin qu'il comprenne et pèse bien le poids de ses mots :

- Je renierais mon père, avant même qu'il le fasse. Il me coupera les vivres, je le sais bien... Mais je ne pense pas être plus idiote qu'une autre : je trouverais bien de quoi gagner ma vie, non ?

Jamais elle n'avait travaillé, supporterait elle seulement ce changement de vie ?
Pour rassurer Eric, elle se mît de nouveau à lui sourire, comme si un poids venait de quitter son coeur...
Revenir en haut Aller en bas
Eric Delaroche

avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Re: [RP] Restaurants : heure du Déjeuner   Dim 24 Avr 2016 - 8:15

Les baisers et les gestes tendres de Louise ajoutaient à la chaleur du moment. Cette dernière venait de tomber sur Marsa Alam sans prévenir. Pas le moindre souffle de vent sur la peau du détective en dehors de celui de son amante à la bouche enfiévrée. Il répondit bien sûr aux doux baisers de Louise, dans ce petit coin de Marsa, petit port de pêche peu fréquenté sous ce soleil de plomb, ils étaient comme seuls au monde. Eric eut soudain l'infernale envie d'aller beaucoup plus loin dans les tendres effusions de leurs deux corps, ici même sur ce banc public ou bien, trois pas plus loin sur l'herbe verte d'une pelouse, cachés derrière ce buisson.  
Impossible de prétendre que Louise lui était indifférente. Derrière cet appel du corps, se cachaient des sentiments qui ne demandaient qu'à éclater comme des fruits mûrs et qu'il ne saurait tenir en laisse encore bien longtemps.
Il sourit à l'évocation de l'ours et de la tigresse.

On devrait aller dans un zoo et demander à voir ce curieux accoutrement : un ours et une tigresse dans la même cage ! ... A ton avis lequel ferait la loi ? Et lequel finirait dévoré par l'autre ?
Il glissa une main sous sa robe pour la remonter sur son genou. le contact de cette peau nue le plongea mit dans une tourmente torride.
Je ne sais si je suis vraiment un ours et toi une tigresse ! Je crois que ce sont des attitudes que l'on affiche l'un et l'autre pour nous défendre de nos semblables. ... Quand nous sommes tous les deux, nous ne ressemblons en rien à ces deux animaux. Nous sommes au contraire profondément humains et d'une rare gentillesse. ... Est-ce l'amour qui nous rend ainsi ? ... L'amour rend fort mais il rend meilleur aussi !

Il en disait trop ! La faute à ce genou caresser avec un impatient désordre. Il lui mordit doucement les lèvres et souffla à sa bien aimée :
Tigresse ou pas j'adore quand tu me dévores !
Il la fit pivoter et l'installa sur ses genoux, c'était plus facile et plus discret pour lui caresser les jambes. Ce n'était certes, pas le lieu pour une fusion des corps et il fallait éviter que l'incendie de leurs sens ne se propage sous peine de se faire embarquer par la police locale. Et Louise était à l'heure d'un choix crucial, Eric devait avoir l'esprit libre pour la conseiller.
L'argent ne fait pas le bonheur assure un dicton aussi vieux que la première monnaie frappée ! ... On fera comme la plupart des gens, on travaillera pour gagner notre vie. ... Je te le répète, je t'aiderai quoi que tu décides et n'oublie pas, même si tu as une peur bleue de ton père et de ses sbires, Théodore Belmont n'est pas Dieu tout puissant ! Il ne peut te contraindre à faire ce que tout ton être refuse. ... Je sais qu'il a le bras long et qu'il terrorise beaucoup de monde haut placé mais ce n'est pas suffisant pour forcer sa fille à épouser un homme contre son gré, si elle ne cède pas.

Si lui, Eric, épousait Louise rapidement, Papa Belmont serait coincé et mis devant le fait accompli. Mais nul doute qu'il s'activerait à faire de sa fille une jolie veuve !
Il mit Louise debout sur ses deux pieds et déclara :

Si on allait faire trempette dans la mer rouge ? Je fonds littéralement sous cette double chaleur ! ... Le soleil et toi !
Il se dressa à ses côtés et lui prit la main en lui souriant.
Voilà bien longtemps qu'une aurore ne s'était levée sur l'avenir d'Eric.
Revenir en haut Aller en bas
Louise Belmont



Messages : 459
Date d'inscription : 14/09/2012

MessageSujet: Re: [RP] Restaurants : heure du Déjeuner   Lun 25 Avr 2016 - 14:53

Les gestes tendres d'Eric procuraient à Louise de doux frissons qui, loin de la rafraîchir, l'emportaient dans une transe infernale. Comment prendre des décisions engageant toute une vie alors que tout son esprit et tout son être n'appelaient qu'à se coller, inlassablement, contre celui du détective ? Et puis, plus encore que d'habitude, malgré la sueur et les vêtements collants à la peau... Elle le trouvait irrésistible!
S'ils ne filaient pas vite de cet écrin de volupté, ils étaient bons pour des plaintes pour exhibitionnisme, trouble à l'ordre public, atteinte à la pudeur, et j'en passe et des meilleures! D'ailleurs, Eric, vraisemblablement, en était venu aux mêmes conclusions qu'elle, l'aidant à se relever. Un peu de fraîcheur dans la Mer Rouge ? Oui pourquoi pas mais...


- Et si je te proposais mieux encore ? De quoi faire baisser la tension sans crainte d'être repérés ?

L'attirant contre elle, Louise déposa de nouveaux baisers toujours aussi fiévreux sur ses lèvres gourmandes et murmura, dans un souffle :

- Et après, seulement, nous serons bien plus capables de réfléchir... Sous ce soleil de plomb et avec toi en guise d'horizon délicieux, je n'y parviens pas du tout...

Lui souriant, coquine et mutine, Louise enserra sans main dans la sienne et l'attira vers l'hôtel où sa suite était réservée. Quoi de mieux qu'une chambre, un lit moelleux et frais, pour éteindre l'incendie qui les consumait ?
La grosse patte de l'ours dans celle plus fine et griffue de la tigresse, l'affrontement allait enfin avoir lieu... Qui sortirait vainqueur ?
Revenir en haut Aller en bas
Eric Delaroche

avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Re: [RP] Restaurants : heure du Déjeuner   Mer 27 Avr 2016 - 11:45

Il n'y avait pas à dire, Louise Belmont avait parfois de belles idées. La mer rouge attendrait donc pour avoir le privilège d'accueillir les pieds et les jambes d'Eric Delaroche. C'est vrai que des ébats en plein air et  en pleine ville pouvaient leur attirer bon nombre de complications et, toute en sagesse, la jeune femme préférait qu'ils aient lieu en dans l'intimité d'une suite de l'hôtel.
Ces baisers ajoutaient à la confusion d'Eric qui se rangea difficilement à l'avis de son ardente maîtresse :

L'hôtel est loin, dit-il, prie le ciel que je sache me tenir décemment jusque là. ... Mais puisque tu as besoin de cet entracte pour réfléchir ... je me plie à tes directives.

Il lui prit la main et ils partirent en direction de l'hôtel. En chemin Eric dit en plaisantant :
A dire vrai ma chérie, c'est ta robe qui m'excite ! Elle est tellement moche que je n'ai qu'une envie, celle de la déchirer et de la mettre à la poubelle.
Arrivés à l'hôtel, il lui dit sur le même ton :
On va chez toi ! Après tout, tant qu'à investir ta délicieuse personne, je peux aussi investir tes appartements !



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ales Meguid

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 27/12/2015

MessageSujet: Re: [RP] Restaurants : heure du Déjeuner   Mer 11 Mai 2016 - 18:28

-" Là ?"

Ma question s'adressait à Camille. je pointais le doigt en direction d'un petit restaurant qui me semblait relativement accessible pour nos estomacs et surtout tout aussi relativement propre.
L'endroit était charmant et un peu à l'écart du souk, ce qui au niveau du bruit ambiant , était appréciable.
Nous avions passé la journée à parcourir les souks et les bords de mer.
Grâce à mes origines, j'avais pu faire découvrir un côté plus authentique de la ville à ma compagne.

Celle s'était vue un moment entourée d'enfants intrigués par se couleur de peau. un gamin plus effronté que les autres avait même laisser glisser son doigt sur le bras de Camille puis avait montré en riant aux éclats à ses copains que la jeune métisse ne décolorait pas.
Ce geste avait particulièrement amusé Camille qui adorait les enfants.
Moi, dans un arabe approximatif, j'avais menacé les enfants des pires vengeances mais nous rions tous tellement que personne ne m'avait pris au sérieux et le groupe s'égailla  en courant.

J'entrai le premier dans le restaurant et réserva une table puis fit entrer Camille.

Le visage du serveur changea mais d'un ton sec et dans sa langue je lui dit
" c'est ma femme".
Il s'inclina en nous désignant une table mais je savais que c'était à contre coeur. Seule, Camille n'aurait eu aucune chance de pénétrer en quelque lieu que ce soit de cette ville.
Revenir en haut Aller en bas
Camille

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 23/11/2015
Age : 89

MessageSujet: Re: [RP] Restaurants : heure du Déjeuner   Sam 14 Mai 2016 - 19:09

Elle avait laissé son compagnon choisir le lieu du repas, heureuse de la journée qu'ils venaient de passer tous les deux.
Avec Alès, Camille se sentait à la fois libre et protégée.
Depuis le début de la croisière, lorsqu'il l'avait invitée dans le souk de Louksor et imposée aux autochtones, Camille n'avait plus entendu un seul propos concernant sa couleur de peau ou son métier.
C'était très différent de ce qu'elle vivait presque quotidiennement en France, excepté chez maitre Séralier bien entendu.

Devant le choix du restaurant, elle avait acquiescé tout en sachant très bien que le patron n'acceptait sa présence que parce qu'Alès venait de lui tenir tête.

La jeune femme connaissait les us et coutumes de nombreux pays. Elle savait les arabes hostiles aux africains noirs et ne fit rien qui puissent la faire remarquer.
Elle mangea en parlant à voix basse avec Alès et garda les yeux baissé sur son assiette dès que le serveur approchait.

Certes, ce n'était pas confortable mais elle était habituée à ce genre de situation et sa réaction devenait une seconde nature chez elle.
Pourtant ce soir là, elle demanda :


-" demain, pourrions nous aller près de la mer, Alès ? j'ai envie d'être seule avec toi, de retrouver mes gestes spontanés, de ne pas devoir faire tout le temps attention à comment je me comporte.
Tu es absolument gentil mais j'en ai assez de ne pouvoir être moi même. Tout ces gens qui me méprisent, je finis par ne plus les aimer moi non plus. Parfois ...c'est un peu difficile. J'espère que tu me comprends ?
Revenir en haut Aller en bas
Ales Meguid

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 27/12/2015

MessageSujet: Re: [RP] Restaurants : heure du Déjeuner   Lun 16 Mai 2016 - 15:33

Oh oui,  je comprenais Camille !
Etre un enfant arabe en France avant guerre n'avait pas été une sinécure pour moi non plus.

Je lui souris et posa ma main sur la sienne, me voulant rassurant


- ne t'en fais pas, je t'en prie. Nous irons où tu veux et surtout au calme ! après tout ne sommes nous pas là pour prendre du bon temps dès que ma charge de précepteur me le permet ?

Je fis signe au garçon et passai commande d'un déjeuner pas trop copieux. J'exigeais également une bouteille d'eau fermée ou bouchonnée.

Ramenant mon regard vers Camille, je lui demandai

- et comment se comporte ton dos ? tu ne m'en as jamais plus parlé. Je suppose donc que tu ne souffres plus ou moins ?
Tu sais, Camille, je vais peut être être un peu direct mais j'aimerais bien te voir danser.
Tu te souviens que l'animatrice du Memphis a en projet un spectacle donné par les passagers. Penses tu y participer en tant que danseuse ?


Je souriais à cette jeune femme si attirante et secrète à la fois. Je pouvais deviner quelques une de ses souffrances mais je ne mesurais pas ce qu'avait été son passé. La douleur de la séparation d'avec sa mère peut être et d'autres angoisses lorsqu'on se retrouve dans un pays inconnus avec des gens qui nous sont totalement étrangers.

Je ressentais pour elle une attirance étrange mêlée d'affection, d'admiration, de besoin de la protéger et de l'envie constante d'être en sa compagnie.
Une fraction de seconde je fus sur le point de lui demander ce qu'elle comptait faire lorsque la croisière arriverait à son terme mais jugeant cette question prématurée, je la laissais de côté me contentant de regarder celle dont je commençais à tomber amoureux.
Revenir en haut Aller en bas
Camille

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 23/11/2015
Age : 89

MessageSujet: Re: [RP] Restaurants : heure du Déjeuner   Lun 23 Mai 2016 - 18:13

Elle resta un moment sans voix. La voir danser ?
Mis à part son père adoptif et le chorégraphe de sa compagnie, personne n'avait jamais souhaité voir danser Camille juste pour le plaisir de la voir , elle.
Elle regarda le jeune homme avec un mélange de surprise et d'incrédulité


-" me voir danser, moi ?"
et comme il acquiesçait d'un mouvement de tête, elle baissa les yeux un instant gênée puis releva la tête

-" Je dois reprendre mon entrainement alors. car depuis mon accident je n'ai plus rien fait. j'étais somme toute dépressive.
Mon dos se porte à merveille grâce à une nouvelle technique connue du docteur Anderson. En fait c'est une vertèbre déplacée qui me bloquait et rendait tout mouvement si douloureux.
J'ai tenté des étirements, couchée sur mon lit par prudence et tout va bien. Je les ai ensuite fait assise au sol et puis debout ...et ça fonctionne !
" ajouta t elle avec un air étonné.

-" Dès que nous serons rentré sur le bateau, demain je vais envahir la petite salle de spectacle, me trouver une barre quelconque et recommencer tout à zéro.
J'en ai envie. je me rend compte combien je me suis fait violence et combien cela m'a manqué !"


Elle regarda Alès d'un air espiègle

-" c'est pour me comparer avec ta petite soeur que tu veux me voir danser ?"
et elle éclata de rire sentant pertinemment bien que le jeune homme était sincèrement intéressé par elle.

Ils dînèrent dans un calme relatif puis regagnèrent l’hôtel. les bagages fait, il faudrait entamer le retour sur le Memphis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Restaurants : heure du Déjeuner   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Restaurants : heure du Déjeuner
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» Heure du début du draft?
» Dernier heure
» 17h: Heure de Colle pour Clara
» Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG - Croisière sur le Nil dans les années 50 -  :: Les Restaurants :: Heure du déjeuner-
Sauter vers: