Venez écrire l'histoire de votre personnage autour d'une croisière de luxe en Egypte dans les années 1950 - Forum exclusivement RPG -
 
AccueilAccueil  Les News du NilLes News du Nil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] Les Souks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Horus
Administrateur
avatar

Messages : 796
Date d'inscription : 08/07/2011

MessageSujet: [RP] Les Souks   Dim 3 Avr 2016 - 15:33

Les Souks


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Salilhah



Messages : 147
Date d'inscription : 30/04/2016

MessageSujet: Re: [RP] Les Souks   Dim 8 Mai 2016 - 0:03

Le 7 mai 1953

Se fondre dans la masse... Il en avait de bonnes Mansour! Habituée du Palais et de sa cour, comment pouvais je rentrer aussi aisément dans le rang ? "Vivre caché" qu'il disait. Mais je n'allais pas rester enfermée toutes les journées dans ce réduit où nous avions trouvé refuge!
Mon frère, au moins, avait trouvé un emploi pour nous faire vivre... Mais pouvais je accepter cela, sans mot dire ?
Je n'en pouvais plus, j'avais le sentiment de tourner en rond dans une cage! Et, plus les heures passaient, longues et monotones, plus mon esprit se retrouvait, lui aussi, enfermé entre quatre murs, devenant obnubilé par une seule et même pensée... La même depuis toutes ces dernières années, certes, mais je n'avais plus rien d'autre à quoi penser. Il était devenu ma raison d'être, de vivre, de me lever chaque matin depuis notre rencontre. Akim... Quand vous reverrais je ?

J'étais bien consciente qu'il se fichait éperdument de moi. Je n'étais pas de son milieu mais, pour mon coeur, qu'importait! Il suffisait qu'il me sourit et je me sentais pousser des ailes! Depuis que nos chemins s'étaient croisés, je n'avais plus d'yeux que pour lui. Même Mansour, mon propre frère, ne comprenait pas toujours cette folie qui s'était emparée de moi. Mais, lorsque la donne avait changé, lorsque le pouvoir avait changé de mains, il ne put qu'admettre mon immense désarroi.

Depuis, j'avais croisé Akim une seule et unique fois, cette fois précise où je lui avais fait comprendre que ma vie lui était dédiée, à jamais, que je serais prête à tout pour le satisfaire. Comment pourrais je attendre encore, dans cette incertitude des jours ?
Mon frère avait beau m'avoir dit que quelque chose se tramait, que bientôt nous retrouverions nos places légitimes, je n'osais y croire. Pourrais je seulement y jouer un rôle ? Pourrais je espérer donner un coup de main et revoir l'homme le plus merveilleux que cette terre ai jamais porté ?

Devenant folle dans notre réduit, je me décidais alors à sortir, à prendre l'air, mes longs cheveux cachés sous un voile sombre. Il fallait éviter à tout prix que l'on me reconnaisse! Mais il fallait, aussi, que je puisse m'aérer un peu l'esprit, cela devenait plus que nécessaire!

Akim... Où êtes vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Akim

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 29/04/2016

MessageSujet: Re: [RP] Les Souks   Lun 9 Mai 2016 - 10:14

Avant de rejoindre la suite qu'il a fait réserver par sa secrétaire, Akim éprouve le besoin d'aller flâner dans les Souks de Marsa Alam. Une façon pour lui de s'imprégner des vestiges de cette Égypte qu'il aime avec passion allant parfois jusqu'à la déraison. L'homme est déterminé. Sa décision est prise et rien ne l'arrêtera dans la folle mais nécessaire entreprise qui est la sienne.
Plus il avance dans les petites ruelles et plus il se sent mal à l'aise, lui, habitué à l'extrême propreté du Palais doré du Caire. Ici, tout n'est que puanteur et misère. Voilà qui le conforte un peu plus dans le choix qui s'impose à lui encore plus nettement. Il faut que tout ceci cesse. Les étrangers, ces touristes qui pourrissent et dénaturent la beauté suprême de son pays ne peuvent, ne doivent plus circuler librement et répandre leur soif d'européanisation à tout prix.  Il n'y a qu'à voir ces hommes et ces femmes à la peau blanche qui circulent ici. La bourse pleine, pour eux tout est négociable. Akim secoue la tête et s'apprête à rebrousser chemin. Mauvaise idée de traîner par ici avec le risque de poser ses souliers impeccablement cirés sur un crottin de cheval ou une déjection de chien errant. C'est absolument écœurant, il est au bord de la nausée.

Son œil aiguisé s'arrête pourtant devant la devanture d'un joaillier. L'homme s'attarde longuement devant ce qu'il reconnaît aussi surement que s'il l'avait vu la seconde d'avant. Courroucé, il pénètre dans la boutique.


- "Salam !
D'où te vient ce poignard ?
Puis-je le voir de plus près ?"


Akim en mettrait sa main à couper, ce poignard couvert de pierreries fines est frappé des armoiries du Roi Farouk. Quels sont ces chiens qui ont osé vendre ce qui appartient à la couronne ? Afin de ne pas alerter le commerçant sur le joyau à présent posé devant lui, Akim feint tout ce qu'il peut pour faire passer l'objet pour une pièce secondaire et sans valeur.

- "Combien ?"


Visiblement et fort heureusement, celui qui se tient devant lui ne semble pas réaliser qu'il possède une pièce rare et unique. L’appât du gain restant le plus fort, la négociation ne traîne pas et Akim aligne les billets pour que le poignard lui revienne et soit rendu au souverain déchu dès que cela sera possible.

- "Emballe-moi çà et fais-moi savoir si tu reçois d'autres pièces de ce genre."

Une carte de visite est tendue au commerçant bien content de sa journée. Une carte de visite où ne figurent pas la véritable adresse d'AKim pas plus que sa réelle identité. Mieux vaut être prudent. Le coffret contenant le précieux poignard sous le bras, Akim quitte la boutique et reprend sa déambulation dans les ruelles puantes du Souk. Il n'a qu'une hâte : regagner son hôtel où une entrevue d'importance doit avoir lieu dans moins d'une heure.

Revenir en haut Aller en bas
Salilhah



Messages : 147
Date d'inscription : 30/04/2016

MessageSujet: Re: [RP] Les Souks   Lun 9 Mai 2016 - 11:22

La promenade entreprise avait un peu de bon, malgré tout. Même si mon esprit restait "hanté" par la présence d'Akim, l'air frais faisait grand bien à ma peau. Certes, la ville de Marsa Alam n'était pas le Caire et encore moins le palais mais, au fond, j'y retrouvais un peu mon enfance, et cette insouciance qui me caractérisait autrefois. La vie avait changé, les gens aussi. Plus je déambulais dans les ruelles du souk, plus je me rendais compte à quel point notre peuple n'était plus ce qu'il était. Tant de touristes, tant d'étrangers... C'était comme si nos traditions et coutumes disparaissaient, petit à petit. Quel contraste avec la vie au palais!
Par instants, je me sentais mal à l'aise, même chez moi, dans mon propre pays, n'ayant plus le sentiment d'y être. Quelle ironie non ? Resserrant le voile autour de mon cou, je continuais pourtant d'avancer, un peu perdue et sans espoir... Jusqu'à ce que je manque de percuter quelqu'un, visiblement pressé!
Par réflexe, instantanément, je levais la tête en m'écartant, prête à m'excuser de ce faux pas désagréable. Mais, mes gestes furent stoppés nets. Etais je en train de rêver, seule, au fond de ce taudis et de ce lit improvisé ?!

Akim! Me reconnaitrait il ? Je n'avais plus le visage des jours heureux et, malgré la grâce qui me caractérisait encore, la fissure entre nos deux mondes était encore plus évidente.
Surprise, un peu bouche bée, je ne bougeais plus, peut être de peur d'interrompre le rêve ? Pourtant, je devrais le saluer, avec toute la considération et la politesse que je lui devais!
Lorsque je repris un peu conscience, bien vite, que tout ceci était réel, mon visage se baissa pour fixer le sol. Aucun mot ne franchissait encore mes lèvres. Que pouvais je lui dire ? La dernière fois que je l'avais aperçu, que je lui avais parlé, je lui en avais tant dit... Et puis, peut être, ne se souviendrait il plus de la médiocrité que je devais être à ses yeux si purs ?

Mes mains tremblaient... L'inquiétude s'emparait de moi. S'il passait à côté de moi sans s'arrêter, j'en mourrais, j'en étais certaine! Mais, s'il m'adressait la parole, mon coeur tiendrait il le choc de sa considération ?
Mon souffle se faisait court, je manquais d'air. Ma vie ne tenait qu'à un fil, manipulé avec dextérité par Akim, le frère de ma souveraine tant aimée. Mais lui l'était encore bien davantage...
Revenir en haut Aller en bas
Akim

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 29/04/2016

MessageSujet: Re: [RP] Les Souks   Mar 10 Mai 2016 - 10:23

Pressé qu'il est de regagner sa suite et un endroit plus propre que ce satané souk, il quitte la boutique comme s'il avait eu le diable à ses trousses. Fort heureusement pour lui, Akim est doté d'un excellent sens de l'orientation. Voilà pourquoi le chemin du retour le voit non pas cheminer comme ces touristes qui s'arrêtent à chaque échoppe, s'extasient de la misère ambiante et lambinent à qui mieux mieux. Voilà pourquoi, aussi, il heurte de plein fouet un individu peu prudent de se trouver sur sa route.

Sur l'instant, il n'a qu'une envie : celle de gueuler son insatisfaction d'être ralenti dans sa course. L'homme réalise heureusement, que l'individu en question est une femme au voile sombre porté sur la tête et couvrant son visage pour bonne partie. Jamais Akim n'a malmené une femme, fut-elle de basse extraction. C'est du moins ce qu'il pense de celle qui se tient à présent devant lui, penaude, tremblante comme une enfant prise en faute. Il ne reconnaît pas le visage si peu dévoilé et s'applique à rassurer rapidement celle qui lui obstrue le passage.


- "Salam ! Il serait plus prudent, Madame, de veiller à vos pieds lorsque vous circulez ici."


Bizarrement, la dame ne s'écarte pas de sa route et s'obstine à fixer le sol comme si tout en dépendait. Il ne va tout de même pas la toucher pour la déplacer lui-même afin de continuer d'avancer ! D'autant qu'il s'agit d'une égyptienne et qu'il n'est pas d'usage de toucher une femme et à fortiori une femme inconnue.

- "Vous seriez bien aimable de me laisser passer, je vous prie."

Son coffret sous le bras, Akim se montre patient, mais pas pour longtemps.

Revenir en haut Aller en bas
Salilhah



Messages : 147
Date d'inscription : 30/04/2016

MessageSujet: Re: [RP] Les Souks   Mar 10 Mai 2016 - 10:51

Il a parlé! Akim m'a adressé la parole! Mais, une pointe de déception envahît rapidement mon coeur, hélas... Il ne m'a pas reconnu. Sans doute m'avait il déjà oublié ? Loin des fastes du palais et de ses richesses, je ne valais plus grand chose, il était vrai. Ou alors, tout simplement, était ce ma dissimulation précautionneuse et respectueuse de nos traditions qui me valaient telle réponse ?
Je ne savais pas... Et voulais je, réellement, le savoir ? la peine était grande suite à son "accueil" mais, au moins, je l'avais croisé, j'avais vu son visage, j'entendais sa voix! Le percuter, par contre, n'était pas du meilleur effet. J'étais gênée d'aussi "douloureuses retrouvailles". Et irrespectueuses envers lui, surtout...
Vite, il me fallait lui répondre. je sentais son impatience poindre au de là de ses mots. Le temps d'un tel homme était précieux, il fallait que je me hâte!


- Wa 'aleykoum asalam sidi Akim. Pardonnez moi de vous avoir heurté...

Mon regard, à cet instant, se leva vers lui, dévoilant mes grands yeux noirs. Reconnaîtrait il ma voix ? Je n'en avais pas la moindre idée mais le fol espoir. Pourtant, j'imaginais sans peine que, dans la vie d'Akim Sadek, je n'étais qu'une femme croisant sa route, parmi tant d'autres, sans réelle importance. Pourquoi l'aimais je autant ? Pourquoi ne luttais je pas contre ce sentiment ?
J'en étais incapable, tout simplement. Il avait enchanté ma vie depuis notre rencontre au palais, sans le savoir. Et je ne voulais pas que cela s'arrête. Jamais! Même si, lui, n'en saurait jamais rien.

Fort heureusement, le brouhaha était tel dans les souks qu'aucune oreille indiscrète n'avait pu entendre les propos que je lui adressais. Essayait il de se cacher lui aussi ? Personne ne semblait le reconnaître en tous cas. Quelle chance!
Bien vite, mon regard se baissa de nouveau et je m'écartais de sa route, telle une ombre furtive. C'était au palais que j'avais appris à me comporter ainsi, présence permanente auprès de la souveraine, sans pour autant être un fardeau pour elle ou, simplement, être aperçue lorsqu'il ne le fallait pas. J'étais là, j'existais, mais il fallait toujours que je me fasse oublier. Mon rôle, c'était aussi cela.
Revenir en haut Aller en bas
Akim

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 29/04/2016

MessageSujet: Re: [RP] Les Souks   Mar 10 Mai 2016 - 11:12

Enfin, la dame prononce quelques mots. Et quels mots ! Akim est médusé d'être reconnu, ici à Marsa Alam, dans ces souks si loin du Palais royal ! Merde de merde ! Ce n'est pas bon du tout pour ses plans futurs. En prêtant l'oreille, la voix lui semble pourtant familière. C'est étrange. Il y a fort peu de chance qu'il croise ici, quelqu'un de ses connaissances. Si peu de chance qu'il est ici incognito bien à l'abri des espions du palais, il y a veillé personnellement et en cela, chacun le sait au Caire : Akim est un as. Même ces abrutis du nouveau gouvernement le pensent auprès du Roi Farouk en exil.

Il lui faut redoubler de prudence. Absolument. Cependant, lorsque son regard sombre et pénétrant se porte sur les magnifiques yeux noirs de son vis à vis, il est à présent certain de savoir à qui il a à faire. Bon sang ! Mais que fabrique Salilhah ici ! Quelle imprudence !

Il n'a pas d'autre choix que de prendre le bras de la demoiselle et de la tirer vers lui, l'entraînant ainsi dans sa course jusqu'à pouvoir s'arrêter de nouveau, à l'abri de tout regard ou oreille indiscrète.


- " Bon sang Salilhah ! Avez-vous perdu la raison ! Que faites-vous ici, seule, sans chaperon !"

Dans sa crainte que ses plans ne soient déjoués, il en oublie la bienséance qui est sienne d'ordinaire. Il oublie aussi qu'il a pu échanger avec la splendide Salilhah son souhait de voir, très vite, la Monarchie briller à nouveau de mille feux.

- "Nous ne devons pas traîner ici. Où puis-je vous raccompagner ?"

Il ne va pas la laisser rentrer seule. C'est pour lui inconcevable et puis à présent, quelque part, il se sent responsable de la belle jeune fille.


Revenir en haut Aller en bas
Salilhah



Messages : 147
Date d'inscription : 30/04/2016

MessageSujet: Re: [RP] Les Souks   Mar 10 Mai 2016 - 11:37

De manière totalement inattendue, me voilà emportée parmi les ruelles du souk par la force et la vigueur de mon Akim. Oui "mon"... N'ai je pas le droit de rêver, juste un peu ? Je suis une idéaliste, tout le monde le sait!
Je fus tellement surprise de son geste impulsif et inattendu, que je ne saisissais même pas l'occasion pour savourer le contact ainsi tissé entre lui et moi. Pourtant... Ce n'était pas demain la veille que ça recommencerait, je le savais! Fichtre! Au moins, j'aurais de quoi rêver de nouveau, dans mon petit réduit, en attendant que Mansour rentre de son travail!

Une fois à l'écart de tous, nous pouvions reprendre une conversation entamée, que je croyais déjà achevée par son impatience à repartir. Décidément, j'allais de surprise en surprise ce matin là!
Le contact "charnel", désormais rompu, interdit par la coutume, j'eus le sentiment, vif et rapide, de me faire sermonner telle une enfant. D'un côté, cela se comprenait... J'étais seule dans cette ville alors que j'aurais dû rester cachée pour ma propre sécurité. A tous les coups, mon frère, lui aussi, me sermonnerait à son retour. C'était évident! A moins que je ne lui dise rien ? Mais comment cacher ma joie d'avoir pu retrouver Akim dans ces circonstances aussi exceptionnelles qu'inattendues ?
Et puis, d'une autre manière, son côté "paternaliste" à mon égard était aussi logique qu'évident. N'avait il pas d'un fils d'à peu près mon âge ? J'aurais préféré qu'il désire me protéger pour une toute autre raison... Mais, au moins, il faisait cas de moi! Et ça, ça n'avait pas de prix!

Le regard brillant, malgré ses réprimandes, je le fixais dans les yeux, mon visage restant voilé pour des raisons évidentes, tant par tradition que par nécessité. Quelle joie de le revoir! Vraiment, je peinais à réaliser! Surtout d'être... Aussi proche de lui. Comme autrefois, au palais, lorsqu'ils nous arrivaient de nous croiser plus que de la simple politesse.
Mon coeur battait à tout rompre, il fallait me faire violence pour appréhender l'instant et tenter de lui répondre correctement. Avec Akim Sadek, il était interdit d'être imprécise, impertinente et inutile. C'était du moins ce que je pensais!


- Ne vous en faites pas, je connais le chemin. J'ai pris grand soin à ne pas être reconnue.

Mais comment parvenir à rassurer le frère de sa souveraine alors que nos situations semblaient ne plus tenir qu'à un fil ?
Voilà qu'il voulait la raccompagner... Pouvait elle seulement le confronter à la réalité de sa vie, hors palais, dans cette misère où Mansour et elle s'étaient retrouvés ?


- Il serait indécent de vous emmener chez moi Sidi...

Sans doute songerait il à la tradition, au fait qu'une femme raccompagné par un homme, sans être mariés, pouvait prêter à confusion. Mais, moi, je voulais juste lui éviter le contact désagréable avec la misère humaine de notre beau pays. Akim valait tellement mieux que cela!
Pourtant, au fond de moi, je savais que sa proposition ne souffrirait d'aucun refus. Espérons juste qu'il ne s'énerve pas de ma réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Akim

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 29/04/2016

MessageSujet: Re: [RP] Les Souks   Jeu 12 Mai 2016 - 10:59

Qu'il ne s'en fasse pas ! La demoiselle en a de bien bonnes ! Et puis d'abord, que fait-elle ici dans ces ruelles malfamées ? Pourquoi y est-elle, seule de surcroît ? Autant de questions pour lesquelles Akim compte bien obtenir des réponses. Le lieu ne se prête pas à un long discours et il lui tarde d'être à l'abri des regards indiscrets et des oreilles qui pourraient traîner fortuitement.
Sans lâcher le bras de Salilhah, il prend un court instant à l'observer. Il avait presque oublié combien ces yeux là étaient perçants et beaux.


- "Vous avez pris soin de n'être pas reconnue et pourtant voyez combien cela n'aura servi à rien puisque, moi, je vous reconnais !"

Akim ne s’embarrasse jamais de mots tendres lorsque la situation ne s'y prête pas. Salilhah n'a pas été aussi prudente qu'elle le prétend et il est bon de lui signifier. Avec vigueur, il maintient toujours le bras de la jeune fille, l'obligeant ainsi à le suivre afin de quitter les lieux sans délai. Tout en avançant, il poursuit le fil de sa pensée en chuchotant plus qu'en parlant, tout cela avec une certaine fermeté.


- "Il n'est franchement pas temps d'entrer dans des considérations dont je me moque éperdument. Où dois-je vous reconduire ?"


Akim réfléchit dans le même temps et sait déjà exactement ce qu'il doit décider.


- "En fait, vous allez me suivre et je vais vous installer non loin de moi afin d'être certain qu'il ne vous arrive rien."

Sa décision est sans appel et c'est d'un pas ferme qu'il entraîne la jeune fille jusqu'à l'hôtel où il réside lui-même.

- "Me direz-vous qui vous chaperonne ? Il est inconcevable qu'une jeune fille se promène seule dans ces rues ! Inconcevable !"




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Salilhah



Messages : 147
Date d'inscription : 30/04/2016

MessageSujet: Re: [RP] Les Souks   Jeu 12 Mai 2016 - 15:12

Si l'homme auprès de moi n'avait pas été Akim, il était évident que je n'aurais pas manqué un instant pour lui répondre que c'était justement parce que j'avais pris du temps, suite à notre collision, pour le contempler qu'il avait pu me reconnaître! Mais allez dire cela au grand et magnifique Akim Sadek! déjà, lors de notre dernière brève entrevue, j'en avais bien trop dit sur mes désirs le concernant. Plus jamais je n'oserais lui faire part de mes sentiments, même ne serait ce qu'une ébauche maladroite!
Alors, consciente de mon imprudence, surtout pour lui, le risque grandissant, je préférais me taire et encaisser les réprimandes totalement justifiées. Venant d'Akim, tout ce qu'il pouvait dire était parole d'évangile et jamais je ne me permettrais de le contredire. Enfin... Sauf sur les sujets plus intellectuels, de par mon ancienne profession. mais là, cette fois, c'était un tout autre domaine. Dans notre pays, l'homme était roi. Il était interdit pour une femme, même une épouse, de contredire un homme, particulièrement en public. J'avais déjà bien assez de libertés comme cela, de par mon passé, par rapport à d'autres femmes d'Egypte, soumises et réservées, comme toutes devraient être!
Alors, pensez bien, face au frère de la souveraine... Motus et bouche cousue!

Emportée vigoureusement par Akim, le bras toujours fermement tenu, j'aurais pu me réjouir de ce qu'il venait de me dire... Mais en d'autres occasions! Si les dangers n'étaient pas si grands et imminents, me retrouver installée aussi proche de lui était un rêve que je n'aurais osé ébauché. Mon esprit même s'interdisait de telles errances, pensées impures s'il en était!
Malgré tout, la discussion - plutôt à sens unique - continuait, sur le ton du murmure. Pour l'entendre et, peut être, pouvoir lui répondre quelque chose lorsqu'il me poserait une question, j'étais obligée de me rapprocher de lui. Mais, en même temps, vu sa manière ferme de m'emmener avec lui : je n'avais pas d'autres choix.
Aaaah... Akim! Qu'il était bon de vous sentir si proche de moi... Mon esprit commençait à divaguer, ce n'était pas bon! Signe de déraison, de folie pure et simple! Comment pouvais je imaginer un seul instant qu'il en avait réellement à faire de moi ? Sans doute s'inquiétait il surtout de sa sécurité et, par extension, de celle de sa soeur bien aimée dont j'étais la confidente en des temps jadis, me semblant si éloignés désormais!


- Je... Je vis avec mon frère, Mansour. Il travaille à l'hôtel Jaz Dar El Madina en tant que jardinier pour subvenir à nos besoins... A tous deux.

A cette révélation, j'étais profondément gênée. J'adorais mon frère, tout autant qu'il m'aimait. Si je n'avais pas rencontré Akim, il était évident que Mansour était la personne que j'aimais le plus au monde. Seulement voilà... La rencontre avec Akim avait tout bousculé, chamboulant un peu l'ordre de mes priorités sentimentales. Et puis, quand bien même, Mansour était mon frère, juste mon frère! Pourquoi me sentais je, alors, coupable d'aimer Akim ? C'était un peu bancal dans mon petit coeur de femme tout de même!
Toujours était il que, depuis ma fuite du palais, j'avais rejoint mon frère bien aimé. Il avait tout abandonné pour moi, pour me protéger... Mais il fallait bien que, parfois, il s'absente pour trouver de quoi nous nourrir tous deux! Ce travail était une aubaine. Et puisque je ne pouvais plus me permettre de travailler... Il oeuvrait pour nous deux.

L'hôtel apparaissait devant nous, au fur et à mesure de nos pas. Bientôt, nous serions de nouveau en sécurité... Mais jusque quand ?
Et puis, il fallait que je trouve une solution pour prévenir discrètement mon frère adoré de ma nouvelle situation. Mais, comment, tout en restant discrète ?! Il était évident qu'Akim m'interdirait la moindre sortie en solitaire désormais!
Et, au fond... C'était agréable de se sentir emprisonnée ainsi, sous la houlette de l'homme le plus attirant que j'ai jamais rencontré...
Revenir en haut Aller en bas
Henri Anderson
Médecin


Messages : 228
Date d'inscription : 11/11/2015

MessageSujet: Re: [RP] Les Souks   Sam 21 Mai 2016 - 14:43

10 mai 1953 (suite)

Lorsque nous arrivions aux souks, la journée était déjà bien avancée, teintant désormais les lieux de ses chaudes couleurs orangées annonçant le proche crépuscule. Apparemment, nous avions erré et discuté plus longtemps que je ne l'avais cru!
Ma belle amie toujours à mon bras, qu'elle semblait avoir plus qu'adopté, je l'emmenais donc à travers les ruelles sales mais multicolores et aux senteurs épicées et diverses du Souk. Peut être que là, enfin, elle se sentirait apaisée. J'y croyais en tous cas!


- Alors dîtes moi Jeanne Marie... Voulez vous emporter un petit souvenir de cette promenade à Marsa Alam ? Ou l'idée de boire un thé vous tente t'elle toujours ?

Grand sourire aux lèvres, mon bras soutenant fermement sa main, mais toujours de manière aussi galante, mon regard circulait de droite à gauche et en tous sens, comme si je cherchais quelque chose. Mais quoi ? L'envie de lui faire plaisir et d'apaiser sa peine ? Certainement. mais comment ? je n'en avais pas la moindre idée! Pas facile d'offrir un présent à une personne que l'on connaît peu et qui a déjà tout ce qu'elle peut désirer. Pfiou!

Dans les ruelles, je sentais qu'on nous regardait de travers... Ben quoi ? Les touristes, ça leur semblait si exceptionnel ?!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Les Souks   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Les Souks
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG - Croisière sur le Nil dans les années 50 -  :: Les Souks-
Sauter vers: