Venez écrire l'histoire de votre personnage autour d'une croisière de luxe en Egypte dans les années 1950 - Forum exclusivement RPG -
 
AccueilAccueil  Les News du NilLes News du Nil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] Bar de l'Hôtel : heure du Déjeuner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Horus
Administrateur
avatar

Messages : 796
Date d'inscription : 08/07/2011

MessageSujet: [RP] Bar de l'Hôtel : heure du Déjeuner   Dim 3 Avr 2016 - 15:35

Bar de l'Hôtel : heure du Déjeuner


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Fulbert de Galour

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 27/04/2016

MessageSujet: Re: [RP] Bar de l'Hôtel : heure du Déjeuner   Jeu 5 Mai 2016 - 15:46

En fait d'une première nuit, Jean-Fulbert ( Jean-Fufu pour ses amis) dormit jusqu'au début de la matinée du lendemain. Il récupérait de son voyage, du changement de climat et du dépaysement. Il était de plus gros dormeur, comme gros mangeur, deux activités auxquelles il ne dérogeait jamais et au cours desquelles il valait mieux ne pas le déranger.
Un bain plus tard, soit environ une bonne heure, tiré à quatre épingles dans un costume trois pièces colonial d'un blanc immaculé, canotier sur la tête, oeillet au revers de sa veste et canne au pommeau d'argent représentant une tête de mort, il sortit de sa suite pour se mettre en quête du bar afin de s'offrir un copieux petit déjeuner, lequel s'articulait autour d'un thé des indes, d'un bol de céréales, d'un jus d'orange, d'un oeuf à la coque, de biscottes grillées intactes et de beurre salé. Si un ingrédient devait manquer, Monsieur Jean-Fulbert de Galour était de mauvaise humeur pour la journée.
Il s'installa à une table, commanda les journaux locaux et étrangers ainsi que son petit déjeuner en exigeant que le serveur note par écrit chaque élément afin de ne pas avoir à se répéter chaque matin.

De la minutie, mon ami, expliqua-t-il au jeune serveur qui, forcément, se demandait s'il n'était pas tombé sur un fou. de la minutie et de la précision dans toute chose, c'est ainsi que le monde se porte mieux.

Feuilletant la presse locale relatant principalement la mise en place assez fastidieuse du nouveau régime au Caire,  il réfléchissait au programme de sa journée. S'inscrire à la croisière de la Compagnie Moore et retrouver sa fiancée. Il voulait faire la surprise à Louise, sans d'ailleurs s'inquiéter de savoir si elle l'apprécierait ou non. Il pensa à se faire précéder d'un énorme bouquet de fleurs avant de révéler sa présence.


Dernière édition par Jean-Fulbert de Galour le Mer 11 Mai 2016 - 16:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jules Aubier
Barman
avatar

Messages : 257
Date d'inscription : 26/09/2012

MessageSujet: Re: [RP] Bar de l'Hôtel : heure du Déjeuner   Mar 10 Mai 2016 - 11:49

Elle avait dit la Miss Moore que durant le séjour à Marsa, le personnel aurait congé ! Des nèfles ! Personnel en manque à l'hôtel, sans compter celui qui était malade ou qui avait oublié de venir travailler. Jules avait essayé de relancer son collègue clément mais celui-ci était introuvable. Il avait répondu oui à la double sollicitation de Kimberley et du patron de l'hôtel qui lui avait fait comprendre qu'il toucherait, en plus d'un salaire décent, quelques bakchich sous la table. Voilà pourquoi on trouvait en cette fin de matinée, Jules aubier barman du Memphis II, portant la tenue de serveur aux couleur de l'hôtel Jaz Dar El Madina.
On lui avait désigné le gros client distingué, un français comme Jules, qui commandait pour son petit déjeuner des choses bien trop compliquées pour le bar d'un hôtel situé dans le fin fond de l'Egypte. Jules soupira et marcha vers le client comme le condamnée vers l'échafaud :


Bonjour Monsieur ! Nous sommes ravis de vous compter parmi nos clients. Vous êtes français, je crois, moi aussi ! Mes collègues ont quelques problèmes avec votre commande, ils n'ont pas tout bien compris. Mais sachez à l'avance qu'ici tout est réalisable ! Je vous écoute !

Jules s'avançait un peu, il ignorait les réserves et les capacités de ce bar à satisfaire les désirs les plus farfelus d'une clientèle qui ne l'était pas moins. Il avait en main son carnet de commandes et un stylo.
Il répéta :

Je vous écoute, Monsieur !
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Fulbert de Galour

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 27/04/2016

MessageSujet: Re: [RP] Bar de l'Hôtel : heure du Déjeuner   Mer 11 Mai 2016 - 16:42

Pas rapide et pas fûté c'est ainsi que Jean-Fulbert qualifia le personnel du bar de l'hôtel.
C'était quand même pas sorcier ce qu'il demandait et ça ne nécessitait pas d'avoir fait polytechnique !  

Deux minutes et quarante cinq secondes mon oeuf à cuire dans l'eau bouillante ! Ca ne me parait pas compliqué, il suffit d'avoir une casserole, un gaz, une boite d'allumettes et une montre ! Vous devez bien avoir dans cet hôtel à deux balles ?

Il allait renoncer à se faire comprendre quand un autre serveur arriva, un français, très séduisant et assez jeune ! A sa demande, Jean-Fulbert réitéra sa demande en faisant comprendre qu'il n'attendrait pas la prochaine guerre mondiale pour être servi. Mais ce jeune homme nota parfaitement sa requête, n'émit aucune objection, ne se permit pas la moindre remarque :
Merci jeune homme ! Qu'on me prépare cela vite et bien fait et dites à vos collègues que je sais être généreux quand on me sert bien !

Et il tendit sa main au serveur, plus juste serait de dire une grosse paluche embagousée jusqu'à ras-bord et mielleuse comme la tromperie :  
Jean-Fulbert de Galour, je suis parisien ! Je viens rejoindre la Compagnie Moore pour achever la croisière sur le Nil. Peut-être pourrez-vous me renseigner et me dire où je peux trouver quelqu'un pour parachever mon inscription. J'ai tout fait depuis Paris par télégramme, donc je suis attendu ! Mais on a omis de me dire que la croisière faisait une halte sur le bord de la mer rouge, j'ai trouvé un navire quasi vide à Edfou, pensez ma surprise !

Tout en parlant le gros parisien reluquait Jules avec un regard luisant, gourmand, un rien libidineux ! Comme le serveur l'écoutait avec gentillesse - il était payé pour ça aussi - Jean-Fufu continua :
Je gère des sociétés à Paris, un boulot dingue, mon cher, vous ne pouvez pas imaginer. Dès que j'ai pu me ménager quelques jours de liberté, je suis venu en Egypte rejoindre ma fiancée. Peut-être celle-ci est-elle de votre connaissance mon ami ? Elle voyage sur le Memphis et a pour nom Louise Belmont. Une brune splendide, de longs cheveux, un regard à la fois de feu et d'acier, une beauté mon cher, une beauté qui me manquait par trop !
Voyez-vous à qui je fais allusion ? La connaissez-vous ?


Pas sûr qu'il la connaisse ce beau serveur mais enfin, il fallait bien tenter sa chance ! D'ailleurs comment un français beau comme un coeur pouvait-il avoir atterri dans ce trou perdu où même les vautours ne font pas escale ?
Revenir en haut Aller en bas
Jules Aubier
Barman
avatar

Messages : 257
Date d'inscription : 26/09/2012

MessageSujet: Re: [RP] Bar de l'Hôtel : heure du Déjeuner   Mer 11 Mai 2016 - 18:49

Drôle de bonhomme que ce Galour pensa Jules qui n'aimait pas ses manières étranges, son ton familier et ses regards pervers. Sûrement que celui-là il en était ! Hé ? Quoi donc ? Il était fiancé ? ... Et avec Louise ?
Pour un peu, Jules aurait éclaté de rire, jamais il n'aurait pu imaginer que Louise ait pu trouver un intérêt à cette grosse bedaine gonflée de graisse, à ces joues dégoulinantes de sueur, à cet homme parfumé comme une poule de bas étage ! Le fiancé de Louise, c'était trop drôle. D'abord il ne savait pas qu'elle était fiancé, elle lui avait rarement parlé de sa famille, même durant leurs ébats à répétition un soir dans sa cabine, il y a plusieurs semaines. C'était avant qu'elle ne forme avec le détective un des couples les plus charmants de la croisière !
Aïe ! Ben oui ! Qu'allait dire le fiance s'il apprenait que sa promise filait le parfait amour avec Eric Delaroche ! Pas question pour Jules d'en souffler mot à ce précieux parisien, assis sur ses fesses comme Ramsès II sur son trône en or. Mais il fallait prévenir les deux tourtereaux du gros nuage qui fondait sur eux :

Mademoiselle Belmont, dit Jules très révérencieux, oui, je la connais. Je suis aussi barman sur le Memphis Monsieur ! Je crois qu'elle est à Marsa Alam, ces jours-ci, mais je ne l'affirmerais pas !

Il devait rester le plus vague possible, d'abord pour protéger Louise qu'il aimait bien et aussi pour s'assurer lui-même d'une éventuelle riposte du sieur Galour quand il comprendrait que Jules lui avait caché une partie de la vérité.
A la faveur de cette escale beaucoup de passagers vont et viennent, d'autres sont en excursion, d'autres  visitent je ne sais quoi. Je ne saurais vous dire où se trouve exactement Mademoiselle Belmont, mais à la réception de l'hôtel on doit pouvoir vous renseigner.

Autant refiler le bébé aux collègues et gagner du temps pour prévenir Louise ! Si Jules trouvait qu'il s'ennuyait ces derniers jours, l'arrivée impromptue de ce fiancé inconnu allait donner du piquant aux jours à venir ! Il allait enfin pouvoir se dérider.
L'homme se montrant collant comme un sparadrap, Jules prétexta qu'il avait du travail pour s'éloigner. D'ailleurs on apportait le petit déjeuner du Monsieur, Jules vérifia qu'il comptait bien tous les éléments demandés.

Je vous souhaite un bon séjour parmi nous, Monsieur de Galour ! Pour votre inscription à la croisière, voyez Mademoiselle Kimberley Moore, elle s'occupera de vous, c'est une femme charmante et dévouée envers sa clientèle. ... Sinon, il y a Leila, son assistante, toute aussi charmante ! ... Vous avez le choix !

Un léger sous entendu dans sa dernière phrase, histoire de voir si cet homme qu'il soupçonnait d'avoir des moeurs non conformes à la morale grimaçait à l'idée d'avoir à faire à deux femmes charmantes. Mais non, Jean-Fulbert de Galour enregistra l'information sans arquer le moindre bout de cils.
Jules fila rapidement et courut frapper chez Louise.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Fulbert de Galour

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 27/04/2016

MessageSujet: Re: [RP] Bar de l'Hôtel : heure du Déjeuner   Jeu 12 Mai 2016 - 18:16

Jean-Fulbert gras comme un pâté de canard avait tendance à beaucoup suer naturellement mais de voir ce beau serveur, charmant et éloquent le mit littéralement en transes. Peut-être un peu arrogant ce petit freluquet mais ce n'était qu'un début.
Son petit déjeuner lui fit servit avec à peu de choses près la totalité des ingrédients commandés, là aussi, on pouvait espérer que, dans les jours prochains, le personnel le connaissant davantage, se montrerait plus à la hauteur.
Après s'être longuement et lentement restauré tout en parcourant la presse internationale, Jean-Fulbert alla faire un tour en ville, il avait une petite heure de marche avant le service de 13 heures.
Sa jolie fiancée attendrait bien une heure ou deux de plus pour laisser éclater sa joie. Canotier sur le crâne, sa canne à la main, il sortit sous le soleil éclatant de Marsa Alam.

quand il fut de retour, dégoulinant de sueur, il se fit servir à manger dans sa suite, désireux de prendre un bain le plus vite possible. Il s'offrirait ensuite une sieste avant de se mettre en chasse de sa fiancée éperdue d'amour pour sa délicate personne.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Fulbert de Galour

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 27/04/2016

MessageSujet: Re: [RP] Bar de l'Hôtel : heure du Déjeuner   Mar 17 Mai 2016 - 22:54

Deuxième matin de Jean-Fulbert à Marsa Alam.
C'est sur le coup de 11 heures que toujours fagoté dans un costume trois pièces qu'il descend prendre un petit déjeuner solide et très particulier dans le bar de l'hôtel. Il sait qu'en se présentant à une telle heure pour un petit déjeuner , il agace prodigieusement le personnel mais, deux choses :
Primo, Jean-Fulbert adore agacer son monde et, deuxio, ce matin il descend de mauvaise humeur ! S

on séjour ne se présente pas comme il l'avait espéré : impossible de mettre la main sur cette dinde de Louise ! Mademoiselle est partie faire une excursion en mer, elle ne rentre pas avant une semaine ! Il en avait flanqué les fleurs qu'il lui avait achetées à la poubelle. Cette absence le contrariait fortement, sa tension avait du monté. Il avait l'impression d'être parfaitement inutile, d'avoir été oublié à l'école par des parents négligents et distraits. Ca lui était arrivé, petit, il avait eu tellement honte en se retrouvant seul devant le portail de l'école qu'il se cachait chaque fois que quelqu'un passait. Sa mère avait fini par le découvrir caché dans une pissotière publique à deux pas de l'école, il était 9 heures du soir ! Elle l'avait cherché un peu, elle lui en voulait un peu parce qu'elle lui avait fait raté le début de la pièce qu'elle devait aller voir au théâtre avec son amant. C'était peu de temps avant qu'elle ne déserte le foyer conjugal, Jean-Fulbert l'avait longtemps regrettée par qu'elle sentait toujours très bon. Pas comme Angèle, sa soeur !

Il commanda donc son petit déjeuner. Cette fois il avait été prudent, il avait noté les différents ingrédients qu'il souhaitait sur une feuille, avec le temps de cuisson précis pour son oeuf.
Il espérait revoir le jeune serveur français, celui qui lui avait parla la veille et qui avait un petit derrière adorable et délicat ! Jean-Fulbert était un adorateur invétéré de beaux derrières, peu importe le sexe !
Il avait prévu d'aller en ville pour trouver le moyen d'envoyer un télégramme à Théodore, pour l'informer de l'absence de sa fille ! Il n'avait pas confiance dans le personnel de l'hôtel, il n'avait pas envie qu'on sache ce qu'il écrivait et à qui il l'envoyait.
qu'allait-il faire en attendant le retour de celle qu'il appelait dans son for antérieur : le lampadaire éteint !
Chaque fois qu'il la voyait, Louise se tenait toujours droite, debout dans un coin du salon de son père, silencieuse et le regard vide. Une fois, il avait du lui écraser le pied pour entendre le son de sa voix.
Que signifiait cette excursion ? Et juste au moment où il arrivait ! Bizarre, très bizarre ! Il espérait qu'il n'y avait pas un homme derrière tout ça ! Mais quel homme serait assez stupide pour s'enticher de ce pot de fleurs fanées !
Il s'attaqua à la lecture des journaux européens en attendant son petit déjeuner.
Revenir en haut Aller en bas
Eric Delaroche

avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Re: [RP] Bar de l'Hôtel : heure du Déjeuner   Mer 18 Mai 2016 - 15:35

Jules lui avait dit qu'il trouverait le gars lourd, gros-gras-gris de son prénom attablé devant un petit déjeuner aussi copieux que surprenant. Eric s'approcha d'abord sans être vu ! Ok ! Cet homme il l'avait déjà vu qui poirotait comme lui un après midi dans le salon d'attente du père de Louise. Il avait rendez-vous mais après Eric. Ils ne s'étaient pas parlés à part quelques formules de politesse, Eric ne l'avait pas oublié tant l'homme lui avait paru ridicule.
Il s'avança dans le bar comme s'il venait prendre un verre et fit mine de le reconnaître :

Bonjour Monsieur ! ... Vous ne seriez pas parisien ? ... Il me semble vous avoir déjà croisé ... voyons voir, ... je dirais au siège de la Société Belmont, à Paris l'automne dernier ? ... Vous attendiez dans une salle d'attente tout comme moi, j'avais rendez-vous avec le Grand Patron, Monsieur Belmont !  ... Oui c'est là que je vous ai vu, ... j'en suis certain maintenant !

Sans attendre une invitation de la part de l'autre, Eric s'installa à sa table :
Je suis ravi de vous voir ici, ... ravi autant que surpris ! Vous êtes en vacances ? ... Vous avez bien fait de choisir l'Egypte ! C'est un peu agité en ce moment mais c'est tellement beau ! Dès qu'on s'écarte du Nil c'est aussi plus tranquille.
Eric lui tendit la main :
Eric Delaroche ! Je voyage à bord du Memphis II, un navire de luxe de la Compagnie Moore ! Nous faisons une escale touristique pour quelques jours à Marsa Alam. Mais on ne peut pas dire que je suis en vacances, je suis chargé de la sécurité des passagers ! J'avoue qu'ici ils sont plus dispersés mais le risque d'un éventuel problème est très faible !
Puis il sembla se raviser et déclara en souriant :
Mais j'y pense, vous n'êtes peut-être pas là en vacances, mais pour vos affaires ?

C'était une manière bien singulière d'engager la conversation mais Eric n'en avait cure. l'autre répondrait-il poliment ou au contraire montrerait-il qu'Eric le dérangeait. Peu importait, Eric avait décidé de toute façon, de lui pourrir la vie !  
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Fulbert de Galour

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 27/04/2016

MessageSujet: Re: [RP] Bar de l'Hôtel : heure du Déjeuner   Jeu 19 Mai 2016 - 12:41

S'il y avait une chose dont il avait une sainte horreur, Jean-Fufu, c'était d'être dérangé quand il déjeunait, que ce soir le petit déjeuner ou les deux autres repas de la journée. Que lui voulait cet importun pas important du tout. Ah, ils s'étaient déjà rencontrés :
Je ne me souviens pas de vous, dit-il au moment même où il cassait le haut de son oeuf.
Le ton était cassant et semblait indiquer qu'Eric n'avait rien en lui qui puisse favoriser un éventuel souvenir de sa personne.

Il insistait le bougre ! Comment s'en défaire sans être totalement impoli ? ... Ah, il était de la croisière Moore, forcément il devait connaître cette pintade de Louise.

Le Memphis II de la Compagnie Moore ? ... Ma fiancée est à bord, peut-être la connaissez-vous ? Louise Belmont, la fille de celui dont vous parliez à l'instant.

Il allait profiter de cette rencontre chanceuse pour avoir quelques informations sur Louise et vérifier si cette histoire de virée en mer était vraie. Et pour obtenir subtilement des informations, il était recommandé de se montrer poli et courtois avec son interlocuteur, ce que fit Jean-Fulbert, en se forçant un peu :
J'ai des affaires importantes à Paris et en Europe mais j'ai pris quelques jours de vacances bien méritées pour me changer les idées. Mademoiselle Belmont devrait déjà être rentrée en France pour les préparatifs notre mariage ! Je suis donc venue la chercher. Sans doute le soleil égyptien a-t-il contribué à lui faire oublier l'imminence de la date de cet heureux événement ?
Il s'égaya bruyamment :
Ou bien a-t-elle suivi un joli-coeur ? C'est une femme si fragile et si facilement influençable ! Mais très gentille !

Qui aurait voulu de la Louise avec sa tronche de rat mort à faire tourner le lait avant même qu'il soit trait ? ... Pour le coup ce serait trop rigolo. Son père et lui avaient été d'accord pour ce voyage en Egypte pariant que la môme s'y emmerderait tellement qu'elle reviendrait vite. Mais non, elle semblait s'y plaire !
Jean-Fulbert voulait la lumière sur son comportement et il l'aurait !

Ou bien l'a-t-on enlevée, ce qui expliquerait votre présence et votre façon de m'aborder, Monsieur Delaroche ?

Ca lui revenait maintenant le blaire du type. Théodore avait parlé de lui à plusieurs reprises, c'était un privé qu'il chargeait de se renseigner sur des types avant de s'engager avec eux. Belmont était toujours prudent et très sourcilleux sur les gens avec qui ils travaillaient.
Vous devez savoir que son père est très riche, et cette écervelée fait une belle cible ! ... Alors ? Que pouvez-vous me dire là dessus, Monsieur le Détective ?
Revenir en haut Aller en bas
Eric Delaroche

avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Re: [RP] Bar de l'Hôtel : heure du Déjeuner   Ven 20 Mai 2016 - 11:38

Toujours soupçonneux ou alors très futé, le Gros-gras-gris, comme l'appelait Eric ? Dans son esprit la rencontrer avec Eric n'était peut-être aussi fortuite que le détective voulait le laisser croire. Eric comprit qu'il devrait manoeuvrer avec adresse face à cette montagne de logique et de rigueur. Et quoi répondre à ses soupçons ? Lui dire qu'il ne savait rien de Louise ou bien qu'elle avait un compagnon attitré sur cette croisière et qu'il ferait bien de rentrer à Paris sans la revoir et de se chercher une autre fiancée. Mais l'homme ne se contenterait pas d'à peu près et il valait mieux ne pas le brusquer d'entrée.
Aussi Eric tenta-t-il de louvoyer :

Il me semble que Mademoiselle Belmont est très heureuse sur cette croisière ! Elle participe à beaucoup d'activités, elle se montre très sociable et sa compagnie est recherchée. C'est du moins mon avis. Mais puisque vous êtes son fiancé, elle a bien du vous expliquer tout cela dans ses courriers ?

Eric n'était pas certain que Louise ait écrit à son fiancé ne serait ce qu'une fois depuis son arrivée en Egypte. Un mariage de raison avait-elle dit, elle n'allait pas en plus jouer les amoureuses transies.
Eric se fit plus sérieux et ajouta :

Vous avez parfaitement raison, Monsieur, chacun des clients fortunés de notre croisière sont de belles cibles pour aventuriers peu scrupuleux. C'est notre hantise à Mademoiselle Moore et moi-même, d'autant que bon nombre de ces touristes ne se rendent absolument pas compte des dangers qu'ils courent. Vous même Monsieur êtes une victime potentielle ! L'Egypte est un pays en pleine effervescence, en manque de stabilité politique et je ne suis pas certain que la sécurité y règne dans toutes ses régions !

Puis Eric se détendit un peu, néanmoins heureux d'affoler un peu son interlocuteur. Il reprit plus joyeusement :
Mais rassurez-vous, aux dernières nouvelles, Mademoiselle Belmont va très bien ! Elle ne court aucun danger là où elle est. Sans doute-avez vous déjà appris qu'elle est partie en excursion sur la Mer Rouge ? Elle rentrera à temps pour rejoindre le Memphis qui stationne à Edfou. Elle ne sera là, je le crains, pas avant 5 ou 6 jours. Aurez-vous le temps de l'attendre ? ... Sinon, je lui dirai que vous êtes venu et que vous regrettez de ne pas l'avoir vue. Je peux aussi me charger de son retour, si vous le désirez ?

Se débarrasser si possible et rapidement du Gros-gras-gris, c'était un des plans d'Eric. Il en avait d'autres en vue mais s'il s'avérait que ce cher Jean-Fulbert ne pouvait attendre le pseudo de retour de sa fiancée, ce serait le scénario le plus idéal qu'il soit !  
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Fulbert de Galour

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 27/04/2016

MessageSujet: Re: [RP] Bar de l'Hôtel : heure du Déjeuner   Sam 21 Mai 2016 - 8:20

C'était le scoop de l'année, la Louise sociable et très prisée des autres passagers ! Ou le détective se foutait de sa tronche ou alors une murène avait piquée la Louise ! Ah non pas de murène, cette dinde ne savait pas nager, trop peur de l'eau ! Un scorpion, voilà ! Sauf que là, comme dans le célèbre quatrain de Voltaire, ce fut le scorpion qui creva !
Bon, admettons que ce détective avait raison ! La Louise, coqueluche d'un ramassis de dégénérés friqués ! C'était-elle trouvé un amant dans le tas ? Pas sûr, parce que depuis la mort de son crétin de Simon, les choses de la chair ne semblaient plus l'intéresser ! Fidèle à un mort ! Cà dépassait l'entendement ! La vie était bien trop courte pour s'emmerder avec des considérations de ce genre, un jour Louise réaliserait le temps perdu et se mettrait à baiser dix fois par jour ! ... Peut-être était-ce ce qui était arrivé sur ce foutu bateau, le Memphis II.
Bien sûr, le détective ne dirait rien ! Il était chargé de la sécurité des passagers pas de leur vertu ! Mais enfin, un privé, ça marchait au fric :

Vous êtes détective privé, n'est-ce pas ? ... J'aimerais connaître vos tarifs, il se peut que j'ai besoin de vos services ! Inutile je pense de vous préciser que mes fonds financiers ... et bien, justement, n'ont pas de fond !
Il rit grassement, content de son petit jeu de mot, puis il précisa à Delaroche, qui semblait pressé de le voir rentrer en France ! :
Vous apprendrez à me connaître, cher Monsieur ! Jamais les événements ne me dictent quoique ce soit ! Je suis ici pour chercher Louise Belmont et la ramener en France ! Donc je le ferai, quitte à ce que la bourse ferme une semaine ou qu'une troisième guerre mondiale soit déclenchée !

Jean-Fulbert s'arrêta de manger pour fixer le détective qui lui faisait face comme pour jauger du regard le capital confiance qu'il lui inspirait Puis il se lança :
30 dollars jour à compter d'aujourd'hui ! Je vous laisse calculer la somme en Francs, ça vous déverrouillera les neurones ! Je veux un rapport complet des faits et gestes de Louise Belmont depuis le départ de la croisière. Qui elle voit, ce qu'elle dit, ce qu'elle fait, ce qu'elle mange, qui elle suce, la couleur de sa culotte, la marque de son rouge à lèvres, ... un résumé des jours précédents celui-ci dans 24 heures et ensuite un marquage à la culotte avec un récit d'environ 10 pages par jour ! ... Tout dans les moindres détails !
Et comme l'autre en face ne pipait mot, il prit ça pour un accord :
De la discrétion bien sûr, inutile de vous le rappeler, je présume ? ... Salaire, moitié versée sur un compte à Paris dont vous me donnerez les coordonnées, l'autre moitié payable ici en liquide ! Faut bien que j'utilise l'argent illégalement gagné, hi hi hi !

Il faillit s'étouffer avec son oeuf à force de rire bêtement :
Ah, j'oubliais, puisque vous êtes chargé aussi de la sécurité des passagers, trouvez donc un moyen de faire revenir ici mademoiselle Belmont avant la fin de son excursion à la con ! ... Si elle pouvait être là dès demain, j'arriverai peut-être à penser que vous êtes compétent !
Un d'un sourire cruel qui lui servait d'arme il dit :
Si ça vous convient, disparaissez ! Vous avez du boulot je crois !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Bar de l'Hôtel : heure du Déjeuner   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Bar de l'Hôtel : heure du Déjeuner
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» Heure du début du draft?
» Dernier heure
» 17h: Heure de Colle pour Clara
» Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG - Croisière sur le Nil dans les années 50 -  :: Le bar :: Heure du déjeuner-
Sauter vers: