Venez écrire l'histoire de votre personnage autour d'une croisière de luxe en Egypte dans les années 1950 - Forum exclusivement RPG -
 
AccueilAccueil  Les News du NilLes News du Nil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] La Plage Privée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Claire Saval

avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 23/02/2012

MessageSujet: Re: [RP] La Plage Privée   Mer 27 Avr 2016 - 12:34

Impossible de refuser la main tendue ! Je m'agrippe à Henri et me voilà debout à ses côtés.
Merci pour le superbe, lui dis-je avec mon plus beau sourire mais il arrive que les plus superbes soient couvertes de sable ! Et c'est désagréable dans un lit ! ... Surtout quand on est deux ! ... Mais effectivement, pourquoi perdre dix minutes ?

Le temps d'enfiler ma robe de plage par dessus mon maillot et nous nous mettons en marche vers l'hôtel ! Il y en a qui pense que je suis folle, ou bien, pour les plus polis, que chez moi il n'y a pas la lumière à tous les étages ! Ils sont sans doute raison, mais qu'on ne compte pas sur moi pour le révéler ! Mains dans la main nous nous précipitons dans les couloirs en rasant les murs comme deux amants adultères. Mon désir d'Henri se sent dans mes doigts qui écrasent les siens avec une forte pression. On se jette dans un ascenseur et là je me colle à ses lèvres. Il y a bien trop longtemps que je n'ai pas connu la chaleur d'un homme, j'en ai terriblement besoin et tant pis si c'est le beau Mansour qui a réveillé mon désir brutal. Tant pas pour lui surtout, car il n'en profitera pas !

Dilemme dans ma suite : bain ou douche ? Le bain, quelle perte de temps ! La douche est plus rapide.
Revenir en haut Aller en bas
Félicité

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2015
Localisation : Introuvable

MessageSujet: Re: [RP] La Plage Privée   Jeu 12 Mai 2016 - 19:18

Sans sommeil

A fleur de mer, insouciante, légère, Félicité se laisse aller. La brune douce coule sur sa peau, une brise évanescente caresse sans bruit. Les vaguelettes murmurent leurs voyages. Les étoiles l'embrassent.
Elle flotte entre deux mondes. Ne pense plus. Eve impudique, l’instant lui est sublime. L’eau est encore tiède, presque chaleureuse alors qu’il est bientôt quatre heures du matin. L’éternité s’abandonne.
Bien plus tard, dans une langueur nonchalante, elle regagne la rive. Ruisselante, elle s’enveloppe d'une longue serviette moelleuse, s’allonge, soupire de bien-être. La réalité reprend à peine la main.
Elle se repaît goulûment de la nuit.

Revenir en haut Aller en bas
Mansour

avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 27/04/2016

MessageSujet: Re: [RP] La Plage Privée   Dim 15 Mai 2016 - 17:50

Faux jardinier le jour et espion à peine vrai la nuit, ainsi s'articulait la vie de Mansour. Il délaissait la cachette qu'il occupait en ville avec sa soeur Salillah, pour fureter le plus près possible de cet arrivage de touristes fortunés qui avaient débarqué à l'hôtel Jaz Dar el Madina. Il y avait surement de l'argent à se faire et peut-être plus !
Mais gens fortunés dit aussi gens puissants et avant de s'attaquer à eux, il valait mieux se renseigner, savoir à qui on avait à faire.
C'est pourquoi cette nuit là, profitant que tout le monde dormait, Mansour fouillait le secrétariat de l'hôtel pour tenter de mettre la main sur les fiches des clients où se trouvaient un début d'informations. Souple comme un chat, agile, prudent et déterminé, il opérait vite et allait tout de suite à l'essentiel.
Les tiroirs et autres armoires fermés à clefs ne lui opposèrent qu'une courte résistance. Il devinait que les clefs ne devaient pas être loin et il mit à peine cinq minutes pour mettre la main dessus. Ainsi il put opérer sans laisser de traces. Il passa une bonne heure à recopier des noms, des adresses, des dates de naissances, des professions ... et quand il eut fini, content de lui, nullement fatigué, il décida d'aller prendre l'air sur le bord de la plage avant de regagner sa couche pour un repos bien mérité.

Il se déplaçait sans bruit, choisissant les espaces les plus sombres. Il aurait été bien en peine d'expliquer à quelqu'un ce qu'il pouvait bien faire là sur le coup des quatre heures du matin. Sauf que c'était une heure qu'il adorait, être éveillé et actif pendant que les autres dormaient lui procurait une sensation de liberté et de pouvoir. Solitaire dans la nuit, il se voyait actionner les manettes qui font tourner la terre et diriger le monde de son propre chef selon son gré et son humeur.
Il marchait sur ce sable si fin, protégé par le feuillage d'une rangée de palmiers, il se dirigeait vers la mer quand il stoppa net. Un bruit étrange l'avait mis en alerte. Il se baissa instinctivement tout en se collant au tronc d'un palmier. La lune éclairait faiblement son environnement mais, tendant l'oreille, il n'eut plus de doute, quelqu'un se baignait à cette heure incongrue. Il n'en fut pas surpris, ayant acquis depuis longtemps la conviction que les touristes étrangers n'étaient pas des gens tout à fait normaux. Il s'agissait d'une personne seule, un insomniaque sans doute. L'épier serait amusant, surtout après son forfait dans les tiroirs de l'hôtel.

Il n'attendit pas longtemps, une forme sortait de la mer pour passer à trois ou quatre mètres de lui, flottant sur le sable plus qu'elle ne marchait. Une femme, une splendeur, aussi nue que la joue de Mansour sur laquelle sa main se posa fébrile. Il se pinça pour être sûr qu'il ne rêvait pas.
En temps ordinaire, en plein jour et devant des témoins il aurait pesté contre ce déballage inconvenant de chair affolante, il aurait même frappé cette femme mais, là, dans la faveur de la nuit, dans cette solitude à deux, volant l'intimité de cette belle inconnue, Mansour était en plein rêve !
Ce n'était pas un spectacle hideux pour touristes vicieux, ni un étalage de photos destinées à être vues par le plus grand nombre mais juste un ange cherchant à jouir en paix de sa solitude, de ses secrets. Elle était venue là pour échapper aux autres sans savoir qu'en cet instant elle était toute à lui, elle n'appartenait qu'à lui. Egarée dans sa nuit, traversant le champ de son imagination, c'était comme si elle avait quitté sa suite que pour lui, telle la perle d'un harem venant danser seule devant son seigneur et maître, telle la jeune épouse apprêtée pour une union mystérieuse.

Le souffle coupé il la regarda marcher un peu puis s'enrouler dans une longue serviette de bains avant de s'allonger à même le sable. Qui était-elle ? Mansour l'ignorait, il faisait trop sombre pour qu'il puisse voir son visage et demain, à la lumière du jour, il ne saurait la reconnaître au milieu de ses semblables. Jamais il ne la retrouverait et cet amour déjà mort le rendait encore plus sublime.
Impossible de s'approcher davantage au risque de casser cette vision magique et de voir cette femme s'enfuir en hurlant. Il voulait garder cette image pour lui seul, la conserver bien vivante dans son coeur, elle l'aiderait à vivre les jours difficiles qui s'annonçaient.

Couchée sur le sable, elle était immobile comme si elle dormait. Cependant, Mansour ne bougea pas, de peur encore de faire un accroc dans la fascination que cette nuit exerçait sur lui. Les genoux dans le sable, assis sur ses talons, il resta ainsi dans la position du chien fidèle, les yeux posés sur la forme allongée, prêt à la secourir en cas de danger.
Revenir en haut Aller en bas
Félicité

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2015
Localisation : Introuvable

MessageSujet: Re: [RP] La Plage Privée   Sam 21 Mai 2016 - 8:22

Les vagues murmuraient leurs notes claires qui clapotaient, irrégulières, dans la nuit. C'était l'heure où le monde semblait figé. Aucune faune ne s'exprimait, aucune feuille ne tremblait. Seul, le silence parlait. Les étoiles scintillaient à l'infini et  Félicité cherchait du regard les constellations qu'elle connaissait. Elles étaient beaucoup plus brillantes qu'en Europe et la Voie Lactée traînait sa longue robe de lumière tout du long. La jeune femme ne se lassait jamais de ces paysages célestes. Elle pouvait se perdre ainsi de longs, très longs moments.
Un bruit soudain et incongru  lui fit tendre l'oreille que le motus nocturne amplifiait . Une bête qui fouinait? Tendue sur son écoute, Félicité fronça les sourcils et se leva sur un coude. "Ça" venait de se reproduire. Curieuse, elle écouta de nouveau. Un temps, puis une autre espèce de grognement creva le silence, sur sa gauche.
Ce n'était pas un bruit naturel.  Lentement, scrutant autant que possible les alentours, elle se leva. Prudente, elle s'emplit les mains de sable, seule défense à laquelle elle pensa.
Pas après pas, cherchant à voir ce qu'elle entendait, elle s'avança en direction de ce son étrange.


Dernière édition par Félicité le Dim 22 Mai 2016 - 19:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mansour

avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 27/04/2016

MessageSujet: Re: [RP] La Plage Privée   Dim 22 Mai 2016 - 18:49

la vie pouvait se montrer douce, agréable et surprenante ! Pourquoi cet ange, cette sirène ? sortie de l'eau embellissait la vie de Mansour, vision porteuse de rêves, petit interlude très plaisant et charmant dans un quotidien agité.
Depuis la Révolution et la fuite du Roi, la vie de Mansour n'avait rien de calme ! Il ne se reposerait pas tant que l'Egypte n'aurait pas retrouvé son époux légitime, son chef suprême, le père de ses enfants ! Mais parfois il fallait faire une pause dans ce combat permanent, celle-ci était d'autant la bienvenue, que Mansour n'avait rien fait pour la solliciter. Il se posait mille questions sur cette femme apparue comme un ange, et surtout, qu'est ce qui avait bien pu l'amener à se conduire de la sorte ? Il cherchait des réponses, bien qu'ayant appris depuis tout petit, qu'il ne fallait pas toujours chercher une explication rationnelle au comportement des femmes en général. Les occidentales fonctionnaient-elles de la manière que les femmes de son pays ?
Mansour se creusait la tête, émettait des hypothèses qu'il révoquait aussitôt, les yeux toujours fixés sur la forme allongée quand, soudain, il la vit bouger.
C'était comme si elle se mettait en alerte. Elle s'était redressée, et appuyée sur un coude, elle cherchait à percer l'obscurité du regard, les deux oreilles aux aguets. Mansour fit de même, guettant le ou les bruits qu'elle avait pu entendre. Quelqu'un s'approchait ? ... Qui ? Une bête nocturne en chasse ? Un homme insomniaque ? C'était encore trop tôt pour l'arrivée du premier personnel.

Et effectivement il perçut des bruits bizarres ! Mais, ce n'était ni un homme, ni une bête, plutôt un gargouillis, comme une fuite d'eau, mais le bruit n'était pas continu.
La forme se leva ! Mansour grinça des dents, déçu ! Elle allait surement regagner sa chambre et disparaître à tout jamais, il ne saurait jamais qui elle était. Et puis non, elle fit quelques pas vers lui, se fiant aux bruits qu'elle entendait et que Mansour entendait également !
Et c'est alors qu'il comprit ! Le fauteur de trouble, c'était lui ! Ou plutôt son ventre ! Qu'avait-il bien pu manger pour qu'il émette des sons barbares déchirant la nuit ! Toute à sa contemplation silencieuse, il n'avait rien entendu, rien senti et maintenant c'était trop tard ! Il ne pouvait pas fuir, la rangée d'arbre derrière lui était trop épaisse ! Il ne pouvait que filer devant lui, vers elle, cette ombre féerique qui s'approchait de lui avec la lenteur du tigre marchant sur sa proie prise au piège !
Voilà, c'était ça la solution, bondir devant elle, la bousculer et filer se cacher dans l'hôtel avant qu'elle ne se mette à hurler. Mais les jambes de Mansour ne lui répondirent pas ! Transformé en colonne de sel comme la femme de Loth pour avoir vu un spectacle qu'elle n'aurait pas du voir.
Terrorisé, paniqué, il essaie de s'enfoncer davantage dans le sable dans l'espoir de s'y dissimuler entièrement, il plante son poing dans son estomac pour le faire taire mais l'ombre avance encore, inéluctablement, la rencontre va avoir lieu et Mansour pense à sa mort prochaine et à sa soeur Salillah qui va être privé de sa présence.
Revenir en haut Aller en bas
Félicité

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2015
Localisation : Introuvable

MessageSujet: Re: [RP] La Plage Privée   Ven 27 Mai 2016 - 22:43

A quelques pas du palmier, Félicité aperçut enfin la masse sombre d'où émergeait ce bruit nocturne, incongru.  Elle devina, plus qu'elle ne vit, que quelqu'un se tenait là, ramassé sur lui même. Sur la plage depuis un bon bout de temps, sa vue s'était accoutumée au sombre. Ses balades tardives lui avaient d'ailleurs appris que la nuit était rarement couleur de chaudron. Elle s'arrêta et ordonna d'une voix ferme:

-Sortez de là!

Elle serrait les poings, prête à en découdre. La plage était privée, personne ne pouvait y pénétrer sans autorisation. Elle n'éprouvait donc pas de peur particulière mais se méfiait et attendit, tendue, que la silhouette se dégage. Il y eut un court silence et de nouveau, l'amas de bruit se manifesta. Interdite, curieuse, Félicité soudain, comprit. Elle se mit à rire et ajouta:

-On a faim? On chasse le poisson ou on pêche la belette? Allez, montrez-moi le bout de votre nez!

Néanmoins, elle n'ouvrit pas ses paumes.
 
Revenir en haut Aller en bas
Mansour

avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 27/04/2016

MessageSujet: Re: [RP] La Plage Privée   Sam 28 Mai 2016 - 17:47

Pris comme un bleu, le Mansour ! Et par une femme, en plus ! Quel piètre agent secret il ferait !

Elle l'avait repéré à cause de son ventre aussi discret qu'un groupe de femmes en pleines médisances. Il se leva doucement, encore terrorisé par son audace (avoir regardé cette femme de trop près) et par sa bêtise ( s'être fait piquer comme un débutant).
Il était comme l'élève surpris entrain d'uriner dans la soupière des profs.
La dame, curieusement n'avait pas peur ! Seule au milieu de la nuit, vêtue que de l'obscurité, elle traquait l'insolite sans aucune arme ! Chapeau la madame ! pensa Mansour.

Il fit deux pas vers elle et se présenta. Elle s'était enroulée dans sa serviette, réflexe féminin, et Mansour en conçut une légère déception. Ces blanches étaient certes indécentes mais certaines étaient de vraies beautés :

Je suis le jardinier de l'hôtel. J'aime voir mon travail dans la nuit. ... Je ne traque personne, ni bêtes ni humains ! Seulement les étoiles filantes et les anges, ou les fées ! Pardonnez-moi d'avoir troublé votre solitude et permettez-moi de me retirer.

Sans attendre sa permission, il passa devant elle et marcha vers l'hôtel. Si elle voulait causer un moment, elle le rappellerait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] La Plage Privée   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] La Plage Privée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [RP] La Plage Privée
» Le professeur d'anglais a la plage [ privé / Soma ] [Terminé
» Le combat de la plage (PV:Gryf(RP:Privé))
» Seul sur la plage (libre)
» Suicide et combat sur la plage.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG - Croisière sur le Nil dans les années 50 -  :: La Plage Privée-
Sauter vers: