Venez écrire l'histoire de votre personnage autour d'une croisière de luxe en Egypte dans les années 1950 - Forum exclusivement RPG -
 
AccueilAccueil  Les News du NilLes News du Nil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] Bar de l'Hôtel : heure du Dîner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Bartholomée Moore



Messages : 49
Date d'inscription : 06/03/2016
Localisation : New York

MessageSujet: Re: [RP] Bar de l'Hôtel : heure du Dîner   Lun 16 Mai 2016 - 15:02

Effrontée Zélie! Mais avais je à m'en plaindre ? Pas du tout! Loin de là même! L'audace dont elle faisait preuve, tant par ses mots que par ses caresses subtiles, aiguisait mes sens à un point tel qu'il serait fort dommage de faire machine arrière!
D'ailleurs, mon corps tout entier répondait à l'appel des sens et il était désormais devenu impossible de le cacher. Oui, la jeune Zélie, par sa fougue et son caractère aussi particulier que le mien, me plaisait grandement. Mais il y avait bien plus encore matière à apprécier son corps! Dire que je ne la trouvais pas à mon goût serait un mensonge. Certaines parties de mon corps s'en trouvaient, d'ailleurs, plus qu'enchantées!
Tandis qu'elle conférait à mes parties intimes le rebondissement nécessaire à la poursuite de la soirée gourmande et coquin qui se profilait, je reposais mon verre de whisky, nonchalamment vidé, avant de poser, plus goulument, mon autre main sur cette poitrine qui s'était de nouveau cachée. La coquine!


- Voilà d'excellentes dispositions jolie Zélie. Laissez moi donc vous tenir compagnie jusqu'au bout de cette courte nuit.

Le sourire toujours aussi taquin, gourmand et coquin, je laissais l'un de mes doigts filer dans ce décolleté tendancieux afin de caresser, très légèrement, cette peau que j'attendais de goûter plus promptement par la suite. Eveiller les sens était déjà, en soi, une partie de plaisir. Aussi, sentir sa peau frissonner sous mes gestes était une délectation dont je ne cessais de me repaître.

- Une garçonnière ? Voilà tout ce que vous souhaitez ? Hum... Et si je vous proposais, le confort d'une suite et de tous ses avantages ?

Certes, ma suite était en désordre, les dossiers la Compagnie empilés sur une table me servant de "bureau". Soit disant en tous cas. Mais tous les autres éléments pouvant assouvir nos plus folles pulsions primaires et animales, eux, étaient à complète disposition et non encore souillés d'une autre conquête. Il fallait que j'étrenne mes nouveaux appartements! Fêtons donc mon arrivée en Egypte comme il se doit!

- Du champagne, vous en aurez si vous le désirez. Mais... J'avoue être plus tentée par ces autres délices que vous me proposez.

Mon doigt filant de sa poitrine jusqu'à sa bouche, en une douce caresse coquine, j'effleurais ses lèvres en me penchant ne laissant que mon souffle y courir, rien de plus.

- Suivez moi donc jolie Zélie, laissons le bar aux moins audacieux que nous... Et moins chanceux.

Nouveau sourire, toujours aussi taquin, et je proposais mon bras, galamment, à ma conquête du soir. Tant pis si mon désir pour elle se voyait, fort prononcé, je n'avais que faire de toutes les rumeurs qui pouvait circuler!
Revenir en haut Aller en bas
Zélie Lacoudray

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 09/04/2016

MessageSujet: Re: [RP] Bar de l'Hôtel : heure du Dîner   Lun 16 Mai 2016 - 18:40

Ils n'en sont pas encore à la bataille finale mais les prémices qui s'annoncent sont terriblement persuasifs. Zélie retient sa respiration et essaie de ne rien laisser paraître quand le souffle légèrement alcoolisé de son partenaire vient lui chatouiller le visage et que de nouveau quelques doigts visitent ses seins gonflés de désir. La partie est décidément sacrément engagée quand Bartholomée lui annonce vouloir terminer sa nuit en sa compagnie. Elle sourit à sa réponse à propos de la garçonnière. Elle croit savoir qu'à Paris, c'est ainsi qu'on appelle une chambre pour les chenapans aventureux.

- Une suite ? Espérons que nous ne nous y perdrons pas ! Répond-elle en feignant la surprise.

L' heure est venue de lever le camp et sa petite main s'ôte à regret de ce confortable réceptacle à plaisir qu'étaient les parties intimes de Bartholomée. S'adressant au barman, elle lui demande une bouteille de champagne.

- Mettez là sur la note de Zélie Lacoudray !

Sans attendre plus longtemps, elle se laisse guider par sa canaille du soir, bras dessus, bras dessous, bouteille de champagne en main.



Dans l’ascenseur menant aux suites


Seuls dans cette boîte qui glisse vers les étages, Zélie se presse tout contre Bartholomée et retourne là où sa main a cessé son petit massage coquin, peu avant. Dans un souffle, elle murmure.

- J'ai crains que l'ardeur ne disparaisse mais je vois qu'il n'en est rien. Je suppose que mon maître est satisfait de sa servante ?

Pourquoi arrêter leur jeu ? Sans attendre de réponse, sa main se fait plus intrusive et gourmande en allant se glisser entre le tissu et la peau pour un massage tout en subtilité. La force est belle et bien là. Zélie sait qu'elle devrait passer quelques heures submergée, elle l'espère, par un plaisir sans fin. Afin d'agrémenter encore un peu cet instant, elle pose au sol la bouteille de champagne et va appuyer sur le bouton bloquant l'ascenseur dans son parcours. Un ascendeur à l'arrêt complet à présent. Ses soins aux attributs masculins ne cessent pas pour autant. S'il ne tenait qu'à elle, braguette et tout le reste auraient déjà valsés et sa bouche serait déjà en train de goûter à l'épée fièrement dressée mais il ne s'agirait pas de brusquer ce partenaire qu'elle ne connait pas encore très bien.

- Oh mince, nous voici bloqués ! Mais au moins, nous ne mourrons pas de soif !
Se contente d'elle de murmurer à l'oreille de Bartholomée tout en lui montrant la bouteille de champagne déposée à leurs pieds.


Revenir en haut Aller en bas
Bartholomée Moore



Messages : 49
Date d'inscription : 06/03/2016
Localisation : New York

MessageSujet: Re: [RP] Bar de l'Hôtel : heure du Dîner   Lun 16 Mai 2016 - 23:30

Dans l'ascenseur... Bloqué

Plus les minutes défilent en la compagnie de la jolie blonde, plus le désir est attisé, tantôt par elle, tantôt par moi. Nous semblons tous très adeptes et friands de ces gourmandises coquines que la morale tend parfois à réprouver. Pourquoi s'entêter à passer une bague au doigt si ce n'est pour manger de la soupe à la grimace ensuite chaque soir et se vider les attributs une fois par mois lorsque la rombière serait, peut être, enfin d'accord, après de nombreuses et interminables négociations ?
Non, nos vies, à Zélie comme à moi, paraissaient bien plus simples et attrayantes : nous goutions le plaisir où qu'il se trouve, sans nous embarrasser de chichis et autres soucis à répétitions. Quoique... La belle avait déjà été mariée non ? Bah, une erreur de jeunesse... Ou plutôt trois ? Fichtre, ça commençait à faire beaucoup quand même! Il devenait dangereux de l'épouser cette blonde ardente. Fort heureusement, je ne possédais pas cette stupide prétention. J'aimais trop ma liberté!

L'ascenseur désormais bloqué, la main de Zélie se faisant plus coquine que jamais, mon sexe se durcissait à vue d’œil, sans faiblir. Et... Je commençait à me sentir à l'abri sous ce tissu aussi! Vivement que mon oiseau s’envole à l'air libre! Enfin... Il possédait, aussi, un gout inné pour la spéléologie et les grottes et cavernes... D'un genre humide. Que voulez vous, les oiseaux sont parfois étranges!
Mais puisqu'elle se prenait des libertés, je n'allais pas m'empêcher de faire de même, glissant mes mains de sorte dans son décolleté vertigineux afin d'en extraire, lentement et en délicatesse, ses précieux trésors.


- Le Maître est à ce point satisfait qu'il songe même à inviter sa servante docile à partager un... repas en sa compagnie ?

Le regard lourd de sous entendus, le sourire coquin, je ne doutais pas un seul instant que la jolie blonde saurait de quoi je voulais parler. Elle possédait les mêmes déviances que moi, j'en étais intimement convaincu! Et, enfin, une femme qui ne se laissait pas envahir sans jouer ou réagir... Le pied suprême!
Mes mains, tandis que je lui parlais, ne cessaient de malaxer et pétrir, tout en douceur et fermeté à la fois, cette poitrine si délicieuse. Ce ne fus qu'à la fin de mes propos que j'effleurais ses lèvres, à nouveau, lui laisser l'opportunité de venir chercher un peu de tendresse si elle le souhaitait. Je n'étais pas homme à ce genre de débordements. D'ailleurs, si je m'écoutais, la jolie Zélie n'aurait même pas le temps de se déshabiller que je prendrais possession d'elle. Mais, pourquoi agissais je différemment ce soir ? L'excitation qu'elle me procurait ? Sans doute.


- Ne vous sentez vous pas à l'étroit dans cette tenue ? Je serais ravi de vous l'ôter si tel était le cas, sachez le.

Ma bouche glissant, ne laissant que mon souffle sur sa peau, je venais embrasser son cou, avec une excitation telle que je mordais, par instant, légèrement sa peau nue.
Ensorceleuse Zélie... Nous n'arriverons pas à ma suite!
Revenir en haut Aller en bas
Zélie Lacoudray

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 09/04/2016

MessageSujet: Re: [RP] Bar de l'Hôtel : heure du Dîner   Mer 18 Mai 2016 - 14:13

Si le jeu se poursuit, il devient de plus en plus brûlant et de plus en plus intéressant. A priori, Bartholomée a le même appétit qu'elle et se trouve plutôt ravi de cet arrêt d'ascenseur qu'elle a provoqué. Il y a un goût d'interdit qui ne peut qu'accentuer leur excitation car, lorsque l’ascenseur reprendra son ascension vers les étages, qui dit qu'il ne s'arrêtera pas à la demande d'un client de l'hôtel ? La nuit s'achève et le petit matin sera là avec des pressés d'aller prendre l'air. Ils peuvent être certains que leur vision réveillera tout à fait celui qui passait par là sans imaginer une seconde découvrir deux pairs de fesses à l'air !
Cette idée en tête lui plait et elle s'empresse de pouvoir donner satisfaction à son délire en libérant le sexe de son partenaire. Son regard se porte longuement dessus avec une moue qui apprécie ce qu'elle voit puis sur le visage de Bartholomée. Elle lui sourit, trop heureuse de cette invitation à dîner.


- Je suis en grand appétit. J'accepte volontiers votre invitation mais si vous le permettez, je suis servie alors que votre met rare se fait encore attendre.

Zélie vient porter sa bouche sur les lèvres de Bartholomée pour répondre à cette ébauche de baiser léger. Elle aussi s'amuse de lui en ne lui offrant pas sa langue et frémit sous les petites morsures venant la rendre plus désireuse encore de s'aventurer vers ce sexe offert à son regard, à ses mains, à sa bouche. Tout en se laissant glisser le long du buste de son partenaire, elle ne le quitte pas du regard.

- Il est vrai que cette robe de soirée n'a plus sa place. Le petit matin sera bientôt là et, comme Marilyn Monroe, je ne dors qu'avec une goutte de Chanel N°5.


Enfin, sa bouche se porte sur le sexe tendu et terriblement engageant. Une bouche qui s'ouvre avec gourmandise et qui se referme doucement sur le pieux massif pour se délecter de vas et viens afin de rendre son partenaire fou d'excitation et désireux d'elle. Zélie s'applique, besogne avec détermination tandis que ses deux mains se glissent sous la chemise pour caresser la peau de Bartholomée. Quelques doux râles se font entendre, le bassin de Bartholomée entre dans une danse vertigineuse : Zélie est comblée de cette participation active. Le feu d'artifice ne saurait tarder pour son partenaire aussi ne relâche t-elle pas la cadence, ses seins se voyant malaxer avec de plus en plus d'ardeur, pour son plus grand plaisir.



Revenir en haut Aller en bas
Bartholomée Moore



Messages : 49
Date d'inscription : 06/03/2016
Localisation : New York

MessageSujet: Re: [RP] Bar de l'Hôtel : heure du Dîner   Mer 18 Mai 2016 - 15:24

L'audace de Zélie n'avait d'égal que son appétit. Et encore... Ce n'était pas encore certain, puisque je ne pouvais pas, sous cet angle, procéder à toutes les vérifications d'usage. Cependant, il me fallait bien l'avouer : même si nos bouches se refusaient à la tendresse, la langue de la belle savait fort bien me contenter! Délicieuse jolie blonde sachant marier tous les plaisirs que la vie offrait... Etais je tombée sur une femme parfaite ? Non, impossible, la perfection - sauf moi - n'existait pas en ce monde!
Mon corps répondant à chacune de ses sollicitations, je voyais se rapprocher la fin de l'aventure, pour moi, à grands pas : plusieurs jours sans sollicitations me rendait beaucoup plus vulnérable aux caresses tactiles et érectiles! Aussi tentais je de me rattraper, grandement, de mon méfait à venir, en caressant son corps tel que je le pouvais : avec ardeur et déraison. Plus le temps avançait, moins mes gestes se faisaient doux et précis. D'ailleurs, étais je du genre doux ? Non, j'en doute. Beaucoup me disaient, au contraire, brutal et sans aucune considération. Mais c'était toujours après coït! Avant, elles me trouvaient toutes irrésistible!
Et paf! Pas le temps de prévenir la jolie Zélie que mon corps faisait des siennes, se répandant avec ferveur après une telle sollicitation.


- Oups ?

Mon air faussement gêné de gamin pas très sage sur le visage, je regardais Zélie, ne sachant pas vraiment comment une femme telle qu'elle pouvait réagir. Mais, promptement, pour ne pas risquer de me faire émasculer dans le feu de l'action, je rangeais mon petit paquet bien à l'abri. L'honneur était au moins sauf sur ce plan là!
En me dégageant, par ailleurs, je venais actionner de nouveau le mécanisme de l'ascenseur. Ma suite se trouvait à l'étage non ?


- Allons au moins boire ce champagne en toute tranquillité si cela vous tente toujours ?

Regard de braise et sourire de séducteur : je ne manquais pas une occasion pour tenter de l'amadouer sans chercher à me faire pardonner. Le jour où Bartholomée Moore demanderait pardon à quelqu'un : la fin du monde serait proche, vraiment!
L'ascenseur arrivait à l'étage. Avant que les portes ne s'ouvrent, je fixais alors Zélie :


- C'est maintenant ou jamais. A vous de voir!

La balle était désormais dans son camp. Mais comment se déroulerait la suite des événements ? J'étais le seul, dans toute cette histoire, à me retrouver contenté... Avec audace!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Bar de l'Hôtel : heure du Dîner   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Bar de l'Hôtel : heure du Dîner
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» Heure du début du draft?
» Dernier heure
» 17h: Heure de Colle pour Clara
» Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG - Croisière sur le Nil dans les années 50 -  :: Le bar :: Heure du Dîner-
Sauter vers: